Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entretien avec le député de Beauce-Sud

Lettre ouverte sur le rôle des députés: Samuel Poulin justifie sa sortie

durée 17h00
25 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Mathieu Bouchard-Racine
email
Par Mathieu Bouchard-Racine, Journaliste

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, était présent à l'usine Usimax, ce jeudi 25 mai, lors de la conférence de presse de son collègue ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, concernant des investissements dans l'entreprise. Il a répondu aux questions d'EnBeauce.com pour justifier la publication de sa lettre ouverte, ce matin, dans le Journal de Québec.

Il a d'abord expliqué ce qui lui a poussé à faire une apparition médiatique sur le sujet. D'anciens élus de la Coalition Avenir Québec s'étaient prononcés sur le travail d'un député sans responsabilités d'envergure au gouvernement. Il a voulu clarifié le sujet.

« Premièrement, ça fait suite à un débat, qui avait été placé par Claire Samson et mon amie Émilie Foster. Et moi ce que je voulais rappeler, c'est que la fonction de député, il y a un travail de terrain local », a-t-il introduit, en rappelant que les deux anciennes députées ont reproché le travail et l'influence des élus.

La province de Québec est divisée en 125 circonscriptions, où les personnalités politiques de chacune d'entre elles ont une responsabilité, un travail précis. « Le contexte municipal est un bel exemple du travail d'un député, en l'occurrence, moi. Je pense au simple fait de mettre de l'avant le travail en circonscription et au parlement. »

Le gouvernement actuel de la CAQ avait obtenu 90 députés aux scrutins rassemblés du 3 octobre 2022. Il s'agit d'un caucus majeur. Cela dit, chaque siège demande son importance et son degré d'attention. Par contre, Poulin ne remet pas en question le système partisan, en incitant au contraire sur l'influence qu'un simple député de région peut avoir.

« Tout le monde a l'occasion de s'exprimer dans un caucus. J'ai fait changer des décisions du gouvernement et j'en ai influencé. Quand un député veut travailler, il peut le faire », a-t-il expliqué, en renversant par le fait même des propos tenus autrefois par Claire Samson et Émilie Foster sur le sujet.

Maintenant, comment le député de Beauce-Sud explique la tendance à l'égard des personnages politiques? Il s'agirait surtout de stratégies de groupes d'oppositions, de son point de vue.

« Je pense que des adversaires politiques tentent de nous définir, mais si eux avaient des députés, probablement qu'ils ne s'appelleraient pas des plantes vertes. Ils n'utiliseraient pas ces mots là », a-t-il conclu, en faisant référence au fait que Claire Samson est membre du Parti conservateur du Québec, qui n'a gagné aucune voix à l'Assemblée nationale, le 3 octobre dernier.

Samuel Poulin a pu exprimer ces pensées, en mettant en exemple à ses propos sa participation à une conférence de presse concernant l'usine Usimax.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un montant de 150 000 $ pour électrifier le transport scolaire dans Beauce-Nord

Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé, au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, un investissement de 150 000 $ dans sa circonscription ...

durée Hier 17h00

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...

10 avril 2024

Les groupes de défense collective des droits interpellent la ministre Rouleau

Des représentants des groupes de défense collective des droits des régions de Québec et Chaudière-Appalaches se sont rassemblés, ce matin, devant les bureaux de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire, Chantal Rouleau, pour dénoncer le sous-financement chronique de leurs organisations.  Qui plus ...