Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pierre Fitzgibbon

Écarts du prix de l'essence: le ministre demande une analyse à la Régie de l'énergie

durée 15h00
11 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie et ministre responsable du Développement économique régional, Pierre Fitzgibbon, demande à la Régie de l'énergie de se pencher sur les marges de commercialisation prélevées au détail par les différentes stations-service de la grande région de Québec.

C'est la lettre envoyée le 12 juin dernier par Samuel Poulin, le député de Beauce-Sud, au Bureau de la concurrence, une institution fédérale, demandant qu'un examen soit fait du prix de l’essence sur le territoire de Saint-Georges, que le ministre a eu la puce à l'oreille.

Pierre Fitzgibbon veut ainsi obtenir l'avis de l'organisme sur les écarts de prix entre la région de la Capitale-Nationale et les autres régions du Québec. Il souhaite que, consécutivement à cette première analyse, la région de la Chaudière-Appalaches fasse aussi l'objet d'un avis.

« Je trouve que la variation des prix entre cette année et les précédentes est préoccupante. On a aussi comparé les marges à Québec et en Chaudière-Appalaches avec celles des autres régions, et l'écart est important. Je veux que la Régie fasse la lumière sur ces chiffres », a mentionné Pierre Fitzgibbon.

Par ailleurs, il est demandé à la Régie de l'énergie que tout écart significatif observé dans ses analyses pour d'autres régions soit aussi documenté. Préoccupé par la situation, le ministre requiert une étude détaillée des différents facteurs pouvant expliquer les variations.

Enfin, il demande à la Régie de proposer des pistes de solution pour faciliter l'accès, pour les consommateurs québécois, à une information de qualité sur les fluctuations des prix des produits pétroliers et de leurs composantes.

Notons que selon la Régie de l'énergie du Québec, en 2022, la marge moyenne prélevée au détail était de 13,4 cents/litre dans la Capitale-Nationale et de 13,5 cents/litre en Chaudière-Appalaches, contrairement à 10,4 cents/litre dans l'ensemble du Québec. De janvier à juin 2023, la marge moyenne prélevée au détail était de 15,2 cents/litre dans la Capitale-Nationale et de 13,9 cents/litre en Chaudière-Appalaches, contrairement à 9,7 cents/litre dans l'ensemble du Québec.

À lire également

Prix de l'essence: Samuel Poulin demande une enquête du Commissaire de la concurrence

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juin 2024

Plus de 211 000 $ octroyés pour des projets etcheminois

Faisant suite au conseil des maires du 12 juin 2024, la MRC des Etchemins a annoncé des subventions totalisant plus de 211 000 $ accordées pour soutenir différents projets sur son territoire. Parallèlement, la MRC a également annoncé l’embauche de deux nouveaux employés, faisant déjà partie de l’équipe depuis quelques semaines ainsi qu'une aide ...

1 juin 2024

Le gouvernement fédéral affiche un déficit de 50,9 milliards $ en 2023-2024

Le gouvernement fédéral a terminé l’exercice 2023-2024 avec un déficit de 50,9 milliards $. À la même période d’avril à mars de l'exercice précédent, le déficit avait été de 41,3 milliards $. Les recettes publiques ont augmenté de 13,7 milliards $, ou 3,2 %, pour atteindre 444,8 milliards $, reflétant une hausse des recettes de l'impôt sur le ...

29 mai 2024

«Je dois mettre de l’avant les intérêts supérieurs de notre région» — Samuel Poulin

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a réagi aux récentes déclarations de l'Union des producteurs agricoles concernant le prolongement de l'autoroute 73 sur le territoire de la ville de Saint-Georges. « Nous avons respecté notre engagement et je suis allé chercher les sommes pour le prolongement de l’autoroute 73. C’est suivant les pressions ...