Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Financement politique

Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

durée 15h00
19 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Élections Québec va enquêter sur deux dons de 100 $ effectués par un couple endeuillé qui voulait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d’un cocktail de financement.   

«Des informations publiques nous laissent croire que les deux contributions auraient été faites en échange d’une contrepartie, rendant ainsi ces contributions non conformes», a indiqué par écrit la porte-parole d’Élections Québec, Julie St-Arnaud-Drolet, dans un courriel à La Presse Canadienne lundi. 

Il y a deux semaines, la controverse qui touche la Coalition avenir Québec (CAQ) avait repris de l’ampleur alors que Antoine Bittar et Élizabeth Rivera ont raconté en commission parlementaire avoir dû faire un don de 100 $ chacun au parti pour rencontrer Mme Guilbault. 

Le couple est en croisade pour faire baisser le taux d’alcoolémie permis dans le sang de 0,08 à 0,05 (50 mg d’alcool par 100 ml de sang) depuis la perte de leur fille en 2017, tuée par un conducteur ivre.

Le couple a depuis été remboursé par la CAQ. «Nous considérerons la démarche de la Coalition avenir Québec comme un dédommagement auprès des deux citoyens, et non pas comme un remboursement de leurs contributions. Il s’agira alors d’une dépense du parti et cette dépense devra figurer au rapport financier annuel du parti», a indiqué Mme St-Arnaud-Drolet. 

La Loi électorale prévoit que tout citoyen peut contribuer jusqu’à 100 $ par an à un parti politique, mais sans contrepartie.

«On n'est pas partie prenante là-dedans, c'est eux qui s'occupent directement de ça. (Élections Québec) ont parfaitement le droit d'enquêter et de faire des vérifications supplémentaires sur l'ensemble des dons. (...) On ne sera pas contacté, sauf si on a besoin d'être témoin», a indiqué la directrice générale de la CAQ, Brigitte Legault, à La Presse Canadienne.

La CAQ est dans la tourmente depuis plusieurs semaines en raison de controverses sur ses méthodes de collecte de fonds.

La Presse Canadienne a révélé des messages de députés caquistes qui invitaient des élus municipaux à des cocktails de financement du parti en laissant entendre que ce serait une occasion pour faire avancer des dossiers.

Deux élus caquistes, Sylvain Lévesque et Louis-Charles Thouin, sont visés par une enquête de la commissaire à l’éthique de l’Assemblée nationale.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

La CAQ passe troisième dans les intentions de vote

La chute de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans les intentions de vote au profit du Parti québécois (PQ) se poursuit, selon le plus récent coup de sonde de Pallas Data, si bien que le parti de François Legault se retrouve maintenant troisième, derrière le PQ et le Parti libéral (PLQ). Selon Pallas Data, une maison torontoise, le PQ trône de ...

19 avril 2024

Le député Richard Lehoux confirmé comme candidat

L'actuel député de Beauce, Richard Lehoux, vient d'être confirmé comme candidat du Parti conservateur du Canada, en vue du prochain scrutin fédéral. Sa nomination a été officialisée par les instances nationales, lors d'une récente rencontre avec le député Pierre Paul-Hus, qui est le lieutenant du Québec pour le parti. « Je solliciterai un ...

17 avril 2024

Un budget «dépensier», estime le député fédéral Richard Lehoux

Le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, qualifie de «dépensier » le budget déposé hier par la ministre des Finances, Chrystia Freeland. C'est ce qu'il déclaré ce matin en entrevue vidéo avec EnBeauce.com. « J'avais espéré qu'on resserre un peu les dépenses Mais au contraire, on a encore une fois un budget déficitaire. [...] Justin Trudeau ...