Publicité

27 novembre 2007 - 06:57

Formation d’une coalition pour le projet de piste cyclable dans Robert-Cliche

Étant présentement confronté à une problématique concernant un lobby politique et un promoteur privé de Montmagny qui souhaitent le maintien de l’emprise ferroviaire entre Vallée-Jonction et Notre-Dame-des-Pins, le comité de la piste cyclable de la MRC Robert-Cliche a créé une coalition d’entreprises beauceronnes. À cet effet, le comité de la piste cyclable demande l’appui des entreprises de la Beauce en adhérant à cette coalition pour la réalisation de la piste cyclable sur cette emprise ferroviaire.

« Jusqu’à présent, nous avons plus de 150 entreprises qui ont adhéré à la coalition pour la piste cyclable », a mentionné le directeur général du CLD Robert-Cliche et membre du comité de la piste cyclable, Daniel Chaîné. « Cette démarche a pour objectif de faire accélérer le dossier », a ajouté M. Chaîné.

Ainsi, bien que le projet de piste cyclable sur l’emprise ferroviaire entre Vallée-Jonction et Notre-Dame-des-Pins soit rendu possible à la suite de l’acquisition de ce tronçon, par le ministère des Transports, le 5 octobre dernier, M. Chaîné soutient que les entreprises beauceronnes doivent se mobiliser pour lancer un message clair afin que ce tronçon soit transformé en une infrastructure touristique. « Nous savons qu’un promoteur de Montmagny souhaite racheter cette partie pour faire revivre le train et qu’il a monté un dossier à cet effet. Ce serait beaucoup plus dispendieux pour nous de construire la piste cyclable à côté de l’emprise ferroviaire. Nous sommes une petite municipalité et ce projet, les gens l’attendent depuis longtemps », a souligné M. Chaîné.

Ce dernier a ajouté que selon une étude de la firme Génivar de Saint-Georges, qui sera rendue publique à la fin de décembre, le projet de piste cyclable sur l’emprise ferroviaire coûterait de 3,5 à 4 millions $ et trois fois plus si la piste cyclable était construite en parallèle à la voie ferrée. Ainsi, selon M. Chaîné, le maintien de cette emprise ferroviaire rendrait, à toutes fins pratiques, impossible et trop dispendieux l’achèvement de cette piste cyclable.
 
Le comité demande donc aux entreprises beauceronnes de se mobiliser pour lancer le message clair qu’elles désirent l’abandon définitif de ce tronçon pour en faire une infrastructure touristique majeure afin d’assurer la qualité de vie, faciliter le recrutement et la rétention de la main-d'œuvre en Beauce.
 
Ainsi, pour les entreprises qui souhaitent signifier leur intérêt à cette coalition, le comité de la piste cyclable de la MRC Robert-Cliche les invite à compléter un formulaire à l’adresse suivante : http://cldrc.qc.ca/site.asp?page=evenement&nActualite=1&nIDEvenement=1047. Mentionnons enfin que M. Chaîné confirme qu’une conférence de presse aura lieu au début de décembre afin de faire le point sur la situation entourant le projet de piste cyclable dans Robert-Cliche.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.