Publicité
6 juillet 2019 - 04:00

Soyez généreux… grâce à votre entreprise

Lorsqu’une compagnie fait un don à un organisme de bienfaisance, tout le monde y gagne.

Chaque automne, la brasserie Beau’s transforme la localité de Vankleek Hill, près d’Ottawa, en une grande fête bavaroise à l’occasion de son festival annuel Oktoberfest. Un concert du groupe Sloan et beaucoup de bière étaient au programme de l’édition 2018 de l’événement. Durant cette fin de semaine, l’entreprise a récolté plus de 94 000 $, qu’elle a remis à des organismes communautaires.

Au cours de la dernière décennie, la brasserie Beau’s, qui génère des revenus annuels d’environ 30 millions de dollars, a versé l’équivalent de plus d’un million en dons grâce à de telles initiatives. Et cette entreprise, qui compte 150 employés, prévoit donner 5 millions supplémentaires au cours des 10 prochaines années. « La politique que nous avons mis en place permet de dire “oui” quasiment à tous ceux qui nous approchent, en autant que leurs valeurs correspondent aux nôtres », affirme le directeur général et cofondateur Steve Beauchesne. Beau’s ne parraine pas d’événements inconciliables avec la bière, par exemple s’ils impliquent des sports motorisés ou des enfants.

La brasserie soutient d’importants organismes de bienfaisance, des hôpitaux et des groupes communautaires. Cela lui permet de véhiculer une image positive de la marque et, même si ces dons représentent des dépenses, ils sont avantageux financièrement, comme l’ont également découvert de nombreuses entreprises.

Voici comment (et pourquoi) vous devriez suivre l’exemple de Beau’s.

Donnez, c’est bon pour les affaires !

Plusieurs compagnies font des dons afin de soutenir leur communauté. Selon Steve Beauchesne, il s’agit aussi d’une importante stratégie marketing. « Je pourrais payer des milliers de dollars en messages publicitaires à la télé et à la radio, mais ceux-ci n’auraient pas autant d’impact qu’un don versé à un groupe communautaire que les gens estiment », soutient-il.

Les compagnies qui font preuve de générosité attirent également des employés potentiels. « Beaucoup de gens viennent nous voir et nous disent : “Je crois en ce que vous faites au sein de la communauté” », poursuit l’entrepreneur.

Selon Regan Exner, associé et directeur régional de MNP, un cabinet comptable de Regina, donner est « gagnant autant pour vous que pour l’organisme de bienfaisance ».

Réduisez votre revenu imposable

Les entreprises, tout comme les particuliers, peuvent réduire leur fardeau fiscal en faisant des dons à des organismes de bienfaisance. Pour savoir jusqu’à quel point, consultez un professionnel de la finance, car il s’agit d’un calcul complexe qui varie selon les cas de figure. Votre compagnie peut également offrir des dons en actions à une œuvre caritative et éviter ainsi de payer de l’impôt sur les gains en capital que vos investissements ont générés. Vous obtiendrez alors un reçu de don de bienfaisance équivalant à la valeur totale de l’actif.

En outre, les gouvernements fédéral et provinciaux adoptent de temps à autres de nouvelles règles qui permettent des allégements fiscaux supplémentaires pour les dons de bienfaisance. « Si vous songez à soutenir un organisme, renseignez-vous pour connaître les incitatifs fiscaux qui sont offerts. L’État propose souvent ce genre d’encouragement », affirme Regan Exner. Consultez un professionnel de la finance pour être au courant des nouveautés et savoir si votre don est admissible.

Donnez autrement

Les entreprises qui désirent faire preuve de générosité peuvent envoyer un chèque à une œuvre caritative ou trouver un moyen plus créatif de donner. Par exemple, Beau’s parraine surtout des événements. L’organisme caritatif en question achète la bière au prix du gros et la vend à l’occasion de courses ou de concerts afin de collecter des fonds. La brasserie lui verse ensuite un don équivalent au coût de la bière. « C’est une source de revenus qui compense une dépense, affirme Steve Beauchesne. Nous ne perdons pas d’argent, mais nous n’en gagnons pas non plus. »

Puisque les organismes ne sont pas tous enregistrés, Beau’s n’obtient pas toujours un reçu pour don de bienfaisance. Selon Regan Exner, ce n’est pas un problème, puisque les entreprises peuvent inscrire ce type de montant dans leurs dépenses. Bien souvent, la brasserie les considère d’ailleurs comme des frais de marketing.

Créez une fondation

Les moyennes entreprises qui prévoient donner un gros montant ou qui organisent leur propre collecte de fonds peuvent aussi envisager de créer une fondation. Elles pourront ainsi bénéficier d’allégements fiscaux similaires à ceux que procure un don à un organisme de bienfaisance enregistré, tout en ayant plus de flexibilité quant à la manière de faire preuve de générosité. C’est d’ailleurs une option que Beau’s a envisagée. « J’ai l’impression qu’à un moment donné, on devra opter pour une fondation, mais je ne sais pas encore quand », confie le cofondateur.

Créer une fondation implique toutefois des coûts et équivaut à démarrer une nouvelle entreprise : on doit décider de sa mission, mettre en place un mode de fonctionnement et choisir un conseil d’administration. Il s’agit d’un engagement à long terme. « Vous ne pouvez pas faire marche arrière et changer d’avis », prévient Regan Exner.

Faire preuve de générosité sans perdre de vue les profits et les impôts, voilà un modèle qui fonctionne bien pour la brasserie Beau’s. Ses employés, tout comme les gens de la communauté, sont très attachés à la marque. « Nous pensons que la bière a meilleur goût lorsqu’on se sent bien en la buvant », conclut Steve Beauchesne.


Vous pouvez visitez notre page Facebook (www.facebook.com/Come.Simard.ig)
pour y noter vos commentaires, ce serait très apprécié

Pour créer votre richesse, contactez-moi au

1 418 227-8631 poste 223

come.simard@groupeinvestors.com

 

Par Diane Peters / décembre 2018

Cette chronique, rédigée et publiée par les Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.