Publicité

17 juin 2021 - 17:00

Par Alexandra Fecteau et Gabrielle Lessard

iWoouf : la nouvelle plateforme pour le gardiennage d'animaux

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Toutes les réactions 5

Alexandra Fecteau, 27 ans, et Gabrielle Lessard, 26 ans, lance aujourd’hui iWoouf, une plateforme web pour le gardiennage d'animaux qui met en lien des gardiens et des propriétaires.

Les deux Beauceronnes travaillent sur ce projet depuis plus d’un an après qu’Alexandra ait eu l’idée de ce projet alors qu’elle suivait un cours en entrepreneuriat. Elle souhaitait créer une entreprise qui correspondait à ses valeurs, avec un côté humain.

« Nous avons tenté de trouver une plateforme qui permettrait aux gens de se déplacer et/ou de partir en vacances sans aucun tracas. Les propriétaires pourront confier leurs animaux à quelqu’un en qui ils ont confiance et partir la tête légère », ont expliqué les deux instigatrices du projet. 

Leur siège social se situe à Saint-Georges, mais elles n’ont pas de bureau ouvert au public pour le moment. Cependant, la plateforme web est disponible 24h/7jours et elles sont facilement joignables par téléphone au 1(888) 585-7994 ou par courriel à  [email protected] « Nous retournerons les messages dans les plus brefs délais pour toutes questions et/ou problèmes », ont-elles affirmé. 

Qui ça concerne ?
D’une part, iWoouf s’adresse à toutes les personnes majeures qui ont un animal de compagnie et qui ont besoin d’un gardien, que ce soit pour une journée ou plusieurs, de jour ou de nuit. 

D’autre part, cette plateforme concerne tous ceux qui souhaitent faire du gardiennage, selon leurs disponibilités.

Le but est d’aider les propriétaires d’animaux qui doivent s’absenter, pour quelque raison que ce soit, à s’assurer que quelqu’un sera là pour s’occuper soigneusement de leur animal favori. Cela, tout en permettant à des personnes volontaires de passer du temps avec ceux-ci, que ce soit pour des marches à temps plein ou seulement sur quelques heures afin d’ajouter un revenu de plus à leur travail actuel.

Précisons que les animaux venimeux type araignée ou serpent ne sont pas pris en charge sur cette plateforme. On y retrouve les chiens, les chats et les petits animaux tels des cochons d’Inde ou des poissons.

Comment ça fonctionne ?
Pour la personne qui veut devenir gardien, elle doit se rendre sur le site web www.iwoouf.com et répondre à un questionnaire qui permettra à Alexandra et Gabrielle d’examiner chaque inscription. Suite à leur acceptation, ils pourront créer leur profil et afficher leurs disponibilités au public (fin de semaine, soir, jour, etc.), ainsi que leur service offert (garde de jour, de nuit ou simplement disponible pour une marche) et finalement, le genre d’animal qu’ils sont prêts à prendre (chiens, chats, petits animaux...)

Les propriétaires, eux, doivent s’inscrire simplement et ensuite naviguer sur le site pour trouver un gardien qui convient à leurs besoins. Ils peuvent entrer en contact avec celui-ci avant de prendre un service. Toute annulation est possible jusqu’à sept jours avant le service, sans frais.

L’accord entre les deux parties est donc fixé par l’échange de courriel. Ensuite le propriétaire envoie une demande de service et paie via le site internet. Tous les paiements se font grâce à la plateforme afin de faciliter le processus.

Une première rencontre est suggérée, mais n’est toutefois pas obligatoire, entre les deux parties avant le service.

Le gardiennage peut se faire chez le propriétaire ou chez le gardien, selon l’entente établie.

Combien ça coûte et combien ça rapporte ?
L’inscription est gratuite pour les deux parties.

Ensuite, ce sont les gardiens qui fixent eux-mêmes leur prix, comme pour les travailleurs autonomes, dépendamment de s’ils travaillent de jour, de nuit, et les services qu’ils offrent. 

Une côte de 17 % de la transaction finale est réservée à l’entreprise iWoouf.

« Maintenant, spécialement avec la pandémie, nous croyons que le projet est plus qu’utile puisque l’adoption d’animaux a explosé. Nous sommes conscientes que beaucoup de gens devront s’organiser autrement quand ils partiront en vacances ou quand ils arrêteront le télétravail pour retourner au travail à temps plein. Ils risquent même de manquer de temps pour les faire bouger, donc nous espérons vraiment apporter un outil qui permettra facilement aux gens de trouver des solutions simples et qui convient aux deux parties (gardiens et propriétaires) », ont conclu Gabrielle et Alexandra. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Idée intéressante!
    J’ai parfois des besoins pour de courts et moyens termes.
    Je suis de Ste-Marie……je me demande si vous pourrez m’aider?

    Solange Drouin - 2021-06-17 20:49
  • Félicitations! Une très belle initiative.
    Bon succès!

    Laurier Maheux - 2021-06-17 20:59
  • Un projet très intéressant qui en aidera plus d'un. Je me penche cependant sur la question des vols de chiens qui a explosé en contexte de pandémie. Avez vous un protocole particulier ou une enquête quelconque afin de détecter les gens malfaisants sur ce site car c'est une situation à ne pas prendre à la légère.Nous savons tous que plusieurs comptent leur animal comme un membre de la famille .

    Jennifer - 2021-06-17 22:43
  • C'est une très bonne idée.. je serai surement intéressée par ce gardiennage pour mes chiens

    michelle auclair - 2021-06-18 11:02
  • Est-ce seulement dans la Beauce ?

    Aline Lessard - 2021-06-19 06:30