Publicité

11 août 2021 - 18:00 | Mis à jour : 18:53

Champs d’Or en Beauce croise de l'or visible durant son premier programme de forage

Toutes les réactions 1

Montréal, Québec - Champs d’Or en Beauce (Champs D'Or en Beauce) (TSXV : ¨BGF¨), ("BGF"), est heureuse d'annoncer avoir observé deux grains d'or visibles dans le trou de forage SM-21-08 dans un fonds travaillé sous l'ancienne mine d'or placer St-Gustave. Le trou SM-21-08 fait partie de plusieurs trous forés dans le cadre du programme de forage au diamant en cours de 4 000 mètres ayant pour but d'évaluer de nombreuses cibles prioritaires sur la propriété aurifère Beauce de la société située à Saint-Simon-les-Mines, au Québec.

Patrick Levasseur, président et chef de la direction de Beauce Gold Fields a déclaré, « Il s'agit du premier programme de forage au diamant important à n'avoir jamais été réalisé sur cette propriété historique aurifère placérien et qui confirme que les structures identifiées par les travaux de surface font partie d'un système aurifère dans le substratum rocheux ». M. Levasseur a ajouté :
« Nous continuons d'augmenter notre compréhension de ces structures minéralisées nouvellement découvertes et nous sommes de plus en plus optimistes que cela nous conduira à une éventuelle découverte d'or filonien ».



Image en vedette : Figure 1 : Or visible dans la carotte de forage SM-21-08



De l'or visible a été observé dans la carotte du trou de forage SM-21-08 (-75°) entre 34,5 m et 34,6 m de profondeur. Deux (2) grains d'or visibles mesurant environ entre 250 et 350 microns (0,25 à 0,35 mm) localisés dans une veine de quartz bleu-gris boudinée. La veine est logée dans un tuf à lapilli. La minéralisation dans le sondage SM-21-08 est associée à un stockwerk qui se forme entre 21 m et 39,5 m de profondeur à l'intérieur d'une roche volcanoclastique fracturée qui se prolonge jusqu'à un schiste noir sur quelques mètres. Ce stockwerk semble se situer sous le chenal d'or placérien et se dirigerait vers le nord-est sous deux anciens puits miniers et tunnels découverts sur la propriété de la mine d'or placérien St-Gustave exploitée par la société Champs-D'Or Rigaud-Vaudreuil dans les années 1910. Une série de trous de forage se poursuivra pour tester cette zone sur quelques centaines de mètres.


Faits marquants et mises à jour

  • Actuellement, 19 trous de forage au diamant totalisant 2 364 mètres ont été réalisés sur les 4 000 mètres du programme de forage.
  • On procède actuellement au forage d'une série de trous de clôture orientés NW et inclinés entre -50° et -75° afin de tester des bandes de structures stockwork de roche volcanique à quartz et brèche encastrées dans du schiste noir identifiées pour la première fois dans les tranchées 2020-1, 2020-2 et la tranchée 2020-05 à la tranchée Poulin 10008. L'échantillonnage en vrac de ces tranchées a permis de récupérer des grains d'or grossiers de différentes tailles (voir les communiqués de presse de BGF du 3 février 2020 et du 11 mai 2021).
  • Augmentation du diamètre de forage de NQ à HQ : La décision a été prise de passer à des carottes de forage de plus grand diamètre (HQ) pour améliorer la récupération des carottes dans les zones de déformation qui génèrent maintenant des carottes solides. La plus grande largeur des carottes HQ est également plus adaptée à la récupération de l'or à gros grains.
  • Les forages actuels confirment que la minéralisation de Saint-Simon-les-Mines est encaissée dans une zone de déformation ductile qui s'est développée principalement dans les plans axiaux des plis anticlinaux. L'hétérogénéité des roches et les compétences lithologiques contrastées ont permis le développement de zones fracturées qui ont favorisé la circulation des fluides minéralisateurs.
  • Le programme de forage vise actuellement une série de plis anticlinaux différents et nombreux qui sont orientés NNE-SSW et qui s'étendent sur plusieurs centaines de mètres de long sur la propriété.

Les carottes de forage sont en cours d'enregistrement et les échantillons de carottes de forage sélectionnés sont envoyés au laboratoire Actlab pour analyse. D'autres mises à jour seront fournies au fur et à mesure de la progression de la campagne et de la disponibilité des résultats d'analyse.

Le programme de forage est supervisé par Jean Bernard, B,Sc. Geo et est une personne qualifiée telle que définie par le Règlement 43-101, qui a revu et approuvé les informations techniques présentées dans ce communiqué.

À propos de Champs d’Or en Beauce

Champs d'Or en Beauce Inc. (¨BGF¨) est une société d'exploration aurifère axée sur l'exploration dans la région de la Beauce au sud du Québec. La propriété phare de la société est le site du projet aurifère de St-Simon-les-Mines, site de la première ruée vers l'or du Canada, antérieure au Yukon Klondike. La région de la Beauce a abrité certaines des plus grandes mines d'or placérien historiques de l'est de l'Amérique du Nord qui étaient actives de 1860 aux années 1960. Elle a produit parmi les plus grosses pépites d'or de l'histoire minière canadienne (50 oz à 71 oz).

Comprenant 152 claims contigus et 7 lots immobiliers, la zone du projet contient un chenal alluvial de six kilomètres de long composé d'unités aurifères non consolidées d'une saprolite inférieure et d'une diamictite brune supérieure.

La société a identifié une ligne de faille majeure dans le substratum rocheux qui coïncide avec les résultats géophysiques d'une structure de faille interprétée à travers la propriété, désignée ici comme le cisaillement AMT. Les preuves suggèrent que l'érosion de la faille AMT ou des fractures d'évasement connexes est une source probable du chenal historique de l'or alluvial, et elle a effectué un échantillonnage du substratum rocheux et des levés géophysiques à l'extérieur de l'expression du chenal de l'or alluvial. C'est la cible du programme de forage actuel.

Avertissements :

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives, y compris, sans limitation, les déclarations contenant les mots "peut", "projeter", "sera", "estimer", "continuer", "anticiper", "avoir l'intention", "s'attendre à", "en cours" et d'autres expressions similaires qui constituent des "informations prospectives" au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les déclarations prospectives reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la société et sont soumises à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus. Ces déclarations prospectives impliquent des risques et des incertitudes, y compris, mais sans s'y limiter, nos attentes en matière d'exploration minière. Ces déclarations reflètent les vues actuelles de la société en ce qui concerne les événements futurs et sont soumises à certains risques et incertitudes ainsi qu'à d'autres risques détaillés de temps à autre dans les dépôts en cours de la société auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières, ces dépôts pouvant être consultés sur www.sedar.com. Les résultats, événements et performances réels peuvent différer sensiblement. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment à ces déclarations prévisionnelles. La société ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser publiquement les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent de responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter
Patrick Levasseur, président et directeur général Tél : (514) 262-9239
Bernard J. Tourillon, président et directeur général Tél (514) 907-1011

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • 100ans++ que cette histoire dure et il y a encore des naïfs pour penser qu ils vont faire fortune
    II

    Marc Labbé - 2021-08-12 17:28