Publicité
4 septembre 2019 - 10:28

Texte commandité

Rénovation de condo : par quoi commencer ?

 

On ne rénove pas un condo comme une maison unifamiliale. Il y a des règles de copropriété à respecter même sur les parties privatives. Le point sur ce sujet.

  1. Lire règlement de copropriété

Avant même de penser travaux, il est indispensable de connaître vos droits et obligations en tant que copropriétaire. Vous n’avez en effet pas toute latitude, hormis pour ce qui concerne la déco de votre logement. Par exemple, on vous autorisera de repeindre les murs, mais pas de changer n’importe comment vos revêtements de plancher dans la mesure où vous pourriez modifier l’intégrité de l’isolation acoustique. Dans le même esprit, vous êtes libre d’installer les luminaires que vous avez choisis, mais pas de modifier l’installation électrique sans autorisation. Idem pour une cloison à abattre qui fragiliserait la structure de l’ensemble !

Lisez bien le règlement de copropriété, à défaut procurez-vous une convention d’indivision, elle contiendra vos obligations d’entretien et de rénovation.

  1. Mettre en œuvre d’abord les travaux urgents

Vous pourriez être obligé d’engager des travaux auxquels vous n’avez pas pensé de prime abord, mais qui sont indispensables à la sécurité de vos voisins. C’est d’autant plus important que si vous négligez de réaliser les travaux nécessaires sur votre partie privative, votre responsabilité civile pourrait être engagée. Le syndic pourrait même y procéder et vous les facturer.

  1. Préparer votre projet

Pour obtenir l’autorisation du syndic, vous devez constituer un dossier solide contenant la nature de votre projet, les plans d’aménagement et les coûts estimés. Si vous décidiez de faire vos travaux sans autorisation, vous pourriez être condamné à tout remettre en ordre et à payer en plus des amendes. Sachez que même en obtenant une autorisation, le syndic se réserve le droit d’intervenir et de stopper vos travaux s’il estime qu’ils ne sont pas conformes !

Pour éviter tout litige, il est donc conseillé de consulter un avocat spécialisé en construction lors de la constitution de votre dossier, d’autant que le syndic pourra demander l’avis d’un professionnel à vos frais !

  1. Vérifier un certain nombre de points avant de signer l’acte de vente

Vous devez vous renseigner sur les travaux en cours ou à prévoir sur les parties communes. Les décisions sont prises en assemblée certes, mais il est important de savoir si le fonds de prévoyance est suffisant pour couvrir le montant des factures, vous pourriez subir un appel de fonds important.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.