Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une préoccupation majeure pour l'OPQ

Il manque environ 3000 pharmaciens au Québec

durée 04h00
16 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Tous les secteurs de la santé sont confrontés à un manque important de personnel, mais il s'agit d'un problème majeur dans l'industrie pharmaceutique, que ce soit en pharmacie ou en milieu hospitalier, affirme le président de l'Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ). 

Dans une entrevue accordée à La Presse Canadienne vendredi, Jean-François Desgagné a fait part de ses préoccupations concernant la pénurie des métiers de la pharmacie, mais il s'est aussi montré optimiste. 

M. Desgagné est entre autres encouragé par l'arrivée cette année des premières cohortes de techniciens en pharmacie. Ce nouveau programme était offert dans dix cégeps à travers la province à l'automne 2021. 

Il ne nie pas toutefois que la situation est critique. Selon le président de l'OPQ, il manque actuellement au moins un pharmacien par pharmacie au Québec, et dans les petits hôpitaux il en manque approximativement trois, et dans les gros hôpitaux, cinq à neuf. «Grosso modo, il manque 3000 pharmaciens au Québec», résume-t-il. 

«Les pharmaciens s'organisent, on est des bêtes de l'organisation, mais il faut être conscient qu'on ne peut pas étirer un élastique infiniment», souligne M. Desgagné. 

Les résultats de la dernière enquête sur les effectifs de l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.) allaient en ce sens. On observait que dans les urgences, 62 % des besoins en pharmaciens pour prodiguer des soins pharmaceutiques sont non comblés, et de l'ordre de 15 % en oncologie, alors que les traitements sont essentiels à la survie de certains patients. 

Aux unités de soins intensifs et coronariens, auprès des patients hospitalisés, 50 % des besoins en pharmaciens pour donner des soins pharmaceutiques sont non couverts. 

En dialyse rénale, il y a 13 pharmaciens en emploi sur 73 requis, ce qui comble à peine 18 % des besoins alors que les patients dialysés sont particulièrement vulnérables aux médicaments en raison de la capacité de filtration des reins qui est diminuée.

Uniquement pour ces quatre secteurs, on aurait besoin de 235 pharmaciens additionnels, évaluait en mars l'A.P.E.S. 

«Les soucis d'effectif, c'est l'enjeu majeur dans la profession présentement, comme dans beaucoup d'autres professions. (...) Il n'y a pas une journée sans qu'on en parle dans les médias, mais disons qu'en pharmacie, c'est la préoccupation majeure», a déclaré M. Desgagn

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Katrine Desautels, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée 14h00

La Fondation du Coeur Beauce-Etchemin lance sa campagne postale de financement

La Fondation du cœur Beauce-Etchemin a annoncé, ce jeudi 24 mai, le lancement de sa campagne postale de financement.  Le but de cette dernière est de pouvoir amasser une maximum de dons pour continuer à effectuer ses missions pour combattre la maladie chronique.E En effet, c'est grâce aux dons que la Fondation du cœur peut soutenir, depuis ...

21 mai 2024

Hôpital de Saint-Georges: faible achalandage à l'urgence

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges s'établissait à 71% à 6 h ce matin. Comparativement, il était à 110% pour l'Hôpital de Thetford et le même au centre hospitalier de Montmagny. Les données n'étaient pas disponibles pour l'Hôtel-Dieu de ...

21 mai 2024

Le dépistage précoce du cancer du sein permettrait d'économiser des millions

Une récente étude menée par l'Université d'Ottawa a déterminé que le dépistage précoce du cancer du sein permettrait au système de santé canadien d'économiser des millions de dollars, en plus de sauver la vie de milliers de patientes.  Quand il est détecté à un stade précoce, le cancer du sein est plus facile à soigner, la patiente ayant alors de ...