Publicité
27 mai 2015 - 11:37

Une réplique d'une Chevrolet C10 pour garder l'intérêt scolaire de trois jeunes

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Trois élèves de l'École secondaire Veilleux de Saint-Joseph ont dû créer une réplique du Chevrolet C10 1978 en utilisant du bois, du carton, du papier mâché et quelques matériaux recyclés. Le but de l'activité était de garder l'intérêt scolaire de ses trois jeunes.

Alex Poulin, Dany Faucher et Dylan Lessard ont travaillé sur ce projet de nombreuses heures du début de décembre jusqu'au mois de mai.

« L’une des conditions pour mettre en place ce projet était que les élèves y mettent du temps en dehors des heures de cours (comme des midis, après l’école pendant des congés). Une autre était de faire ce projet jusqu’au bout sans lâcher. Toutes ces contraintes ont été relevées avec succès. Le but de ce projet différent était de capter l’intérêt de trois élèves pour les raccrocher à l’école. Au fil du temps, nous nous sommes aperçus que nous avions largement dépassé notre objectif », affirme l'enseignant en arts plastiques, Martin Bernier. 

Cette œuvre tridimensionnelle est une belle preuve d’apprentissage. Que ce soit dans les arts, les mathématiques ou les sciences, il faut mettre beaucoup de temps et d’efforts pour arriver à un résultat qui impressionne. Même en ne partant de rien, on peut faire des merveilles. Évidemment, on va faire des erreurs et devoir tout recommencer, mais les erreurs font partie du processus et c’est le meilleur moyen d’apprendre.  

Ces élèves ont choisi de faire ce modèle spécifiquement, car selon eux il est différent des autres modèles de camionnettes. Le fait d’être différent n’est pas toujours négatif, au contraire c’est ce qui permet de se faire remarquer, d’être reconnu. Ces trois garçons se perçoivent comme étant différents des autres. Ils se sont donc identifiés à ce projet pour s’affirmer, et par le fait même, développer un sentiment d’appartenance à leur école. Dans un milieu où des centaines d’élèves font les mêmes choses dans un cadre bien précis, il leur est primordial de se démarquer en conservant leurs couleurs tout en respectant ce cadre. 

« Même si ce pick-up est très original à cause de son “look” unique, ça ne lui empêchera pas de se rendre à la même place que les autres », conclut Dany Faucher avec le sourire. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.