Publicité

11 septembre 2015 - 13:47

Une quarantaine d'employés salariés du Château Bellevue ont manifesté à Sainte-Marie

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Une quarantaine d'employés salariés du Château Bellevue ont manifesté vendredi midi à Sainte-Marie.

Ceux-ci ont fait cette sortie publique survoltée, mais sans grabuge et dans le respect, dans le but de faire avancer les négociations qui sont au présentement ralenti. Une seule rencontre a eu lieu depuis avril dernier entre la partie syndicale et la direction de l'établissement devant un conciliateur au ministère du Travail pour établir une nouvelle convention collective.

La représentante des travailleurs du Château Bellevue, Danielle Rousseau, mentionne que les demandes de son groupe sont raisonnables et aucunement farfelues. « Nous voulons simplement que ce qui est prévu dans les conditions de travail soit respecté, comme les congés de maladie possibles pour l'ensemble des salariées. Nous voulons que la liste d'ancienneté des employés soit respectée. La condition salariale est bien sûr importante aussi, car le salaire gagné n'est pas élevé quand on regarde la grosseur de la tâche. Il y a autre chose, mais ce sont nos plus gros points », déclare Mme Rousseau en ajoutant qu'il est dur de donner des chiffres, car les négociations ne sont pas assez avancées.

Les membres ont donné un appui au syndicat pour poursuivre les moyens de pression, si jamais le dossier n'avance pas prochainement.

Les dirigeants du Château Bellevue n'ont pu être joints au moment de mettre le texte en ligne.

Les deux parties se retrouveront lundi devant un conciliateur du ministère du Travail pour tenter de faire avancer les négociations.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.