Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 janvier 2018 - 08:32

Sports de contact chez les enfants : 3 précautions à prendre

Article commandité

Les enfants aiment aller au contact, et particulièrement en pratiquant une activité sportive, mais il suffit de prendre les précautions nécessaires pour leur éviter des lésions trop graves.

Quels sont les risques ?

Il est difficile d'éviter les blessures lors de la pratique d'un sport. La plus fréquente reste la commotion cérébrale. Suivent les blessures aux membres : fracture, rupture de ligament, etc.

Aux États-Unis, près de 175 000 enfants et adolescents sont traités chaque année à la salle d’urgence en raison d’une blessure à la tête liée à un sport, rappelle la Société canadienne de pédiatrie. Statistiquement, plus de 53 % des blessures à la tête dont sont victimes les enfants de 10 à 14 ans et près de 43 % de celles dont sont victimes les adolescents de 15 à 19 ans sont liées à un sport.

Les commotions cérébrales sont courantes chez les enfants et les adolescents qui s’adonnent à des sports organisés et à des activités récréatives. Elles ne sont toutefois pas toutes graves.

S'équiper contre les petits bobos

Contrôler les saignements de nez fréquents chez un enfant fera partie des premiers réflexes. Il existe des solutions simples contre ces épistaxis, comme par exemple des gels faciles à appliquer et très efficaces.

Coupures ou contusions légères peuvent de même être traitées immédiatement à l'aide de pommades ou de gels appropriés.

Le sac de sport de votre enfant peut facilement être équipé de ces soins de première urgence ainsi que de bandages et plasteurs. Il est fort probable, par ailleurs, que le club de sport que fréquente votre enfant ait prévu ce type de matériel de premier secours.

Important : l'échauffement

De nombreuses blessures sont évitables avec un échauffement approprié avant toute chose. Les tendons et les muscles atteignent leur élasticité maximale à 39°C. Avant une séance de sport, ils sont autour de 36°C.

Il ne s'agit pas seulement d'éviter le claquage musculaire, douloureux mais sans conséquence, mais aussi de blessures plus sérieuses.

Un échauffement d'une vingtaine de minutes permet un démarrage en douceur. Il va également amener le rythme cardiaque à compenser l'augmentation de température du corps.

Tout aussi important : l'équipement

Un bon équipement évitera de même quelques blessures. Suivant le sport préféré de votre enfant, il aura besoin de :

  • gants

  • genouillères

  • protège-coudes

  • protège-pieds

  • protège-tibias

  • protège-dents

  • jambières

  • épaulières

  • coquille

  • casque

  • protections diverses pour le dos, les jambes, les chevilles ou les poignets.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.