Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2018 - 20:12

Texte commandité

À quel point l'anglais est-il important au travail ?

Aujourd’hui, cela ne fait plus aucun doute : l’anglais est la langue de référence pour les affaires, et même dans d’autres secteurs. Selon l’économiste Brahim Boudarbat, 40% des candidats aux entreprises québécoises sont directement rayés de la liste s’ils ne parlent pas l’anglais. Dès lors, à quel point l’anglais est important pour le travail ? L’est-il d’autant plus pour le Québec que d’autres provinces du Canada ? Retour sur ces facteurs d’accès au marché de l’emploi.

 

L’anglais, c’est la langue universelle

 

C’est presque devenu une condition sine qua non : parler anglais dans la province du Québec, c’est comme parler français, c’est indispensable. Pour quelles raisons ? Parce que le Canada est, par essence, francophone et anglophone. Pourriez-vous travailler à Montréal, dans une entreprise ou une organisation non gouvernementale, sans jamais avoir de lien avec Toronto ou Ottawa ?

 

Dès lors, parler anglais, et comprendre l’anglais, c’est aussi offrir de nouvelles opportunités professionnelles. L’anglais, c’est aussi la langue universelle : quelle que soit la partie du monde où vous voyagez pour vos affaires, l’anglais vous sera toujours d’un grand secours !

 

L’anglais, c’est donc aussi bien utile au Québec, que dans le reste du monde.

 

Parler l’anglais, c’est bien, parler un bon anglais, c’est mieux

 

En général, chaque entreprise dispose d’un jargon bien spécifique et technique. Connaître ce vocabulaire, se l’approprier et savoir le transposer en anglais est un atout non négligeable pour mener des présentations à une haute échelle.

 

Il existe en effet deux façons de parler anglais :

  • Parler anglais couramment, au sens du quotidien : vous vous débrouillez dans toutes les situations, vous savez vous exprimer sur n’importe quel sujet (niveau requis pour exercer au Québec)

  • Parler anglais couramment, au sens du bilinguisme

 

Cette compétence linguistique, il faut donc la développer au quotidien et en accord avec votre secteur d’activité, en choisissant par exemple de prendre des cours d'anglais en entreprise avec l’Institut Linguistique ou d’autres centres de formation.

 

Cela vous permettra d’apprendre, en équipe, toutes les ficelles de la conversation anglaise de votre milieu professionnel. Cela servira vos volontés de développement et de travail à l’international, en plus de conforter votre quotidien.

 

Développez votre réseau et votre entreprise à l’international

 

Il faut aussi voir que votre maîtrise de l’anglais doit être mise en comparaison avec les autres candidats. Au Québec, de nombreuses personnes sont bilingues de naissance, ce qui constitue un fort atout sur le marché du travail. À défaut de pouvoir se distinguer, il faut donc au moins pouvoir assurer et se mettre au même niveau, puisqu’un recruteur québécois (lui-même bilingue) n’en attendra pas moins !

 

Sans oublier que 87% des entreprises québécoises travaillent à l’international, et 94% d’entre elles avec d’autres villes du Québec. Si vous faites le calcul, dans les deux cas, l’anglais vous sera nécessaire. Dans le premier cas, c’est un tremplin vers la conclusion de nouveaux contrats et/ou contacts, dans le second cas, cela permet de gérer un flux de travail quotidien. Par exemple, certaines instances de dialogue ne se trouvent qu’à Ottawa ou Toronto, et là, pas le choix : il faut parler anglais !

 

 

Parler un anglais courant est un avantage indéniable pour exercer dans les affaires, mais il devient indispensable pour exercer au Québec : en raison de sa proximité avec d’autres provinces canadiennes, la proximité culturelle est ici immanquable. Si l’importance de l’anglais au travail (et notamment au Québec) est essentielle, il faut cependant entretenir cette compétence en se mettant régulièrement à niveau, grâce à des cours particuliers. C’est un bon moyen de conclure des affaires probantes, et de développer son business.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.