Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un robot permet à deux étudiants de la PSF de s'envoler pour la Thaïlande

durée 04h00
7 novembre 2018
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Maude Ouellet
email
Par Maude Ouellet, Journaliste

Voir la galerie de photos

Ce sont plus de 1000 heures de travail qui ont valu à Gabriel Grondin et Justin Veilleux le privilège de s’envoler la semaine prochaine pour la Thaïlande. Les deux étudiants de la Polyvalente Saint-François se sont lancé le pari de participer aux olympiades mondiales de robotiques (World Robot Olympiad), sans avoir déjà construit un robot : un défi de taille qu’ils ont su relever avec brio.

À lire également:
Robotique : deux élèves de la CSBE représenteront le Canada en Thaïlande

 

Gabriel et Justin ne se connaissaient pas vraiment avant de se lancer dans la robotique. C’est Gabriel qui a approché Justin, un peu à la blague, pour former une équipe afin de se qualifier pour la Thaïlande. Ils ont d’abord dû participer au championnat canadien de robotique. En se présentant à la compétition nationale, ils ne croyaient pas que leur robot saurait se tailler parmi les gagnants.

Les deux jeunes hommes se sont initiés à la robotique de manière autodidacte. « Internet c’est une belle source d’informations », rappelle Gabriel, mais la méthode la plus effective s’est avérée être l’essai et l’erreur. La construction du robot leur a permis de mettre à profit les compétences apprises dans les cours de mathématique. Justin dit maintenant donner des cours de robotiques à ses professeurs.

Les nombreuses heures de travail ont parfois éprouvé la motivation de Gabriel et Justin qui avaient parfois de la difficulté à trouver du temps entre leurs études, leur emploi et leurs loisirs.

« Il y a avait des semaines où j’arrivais chez [Gabriel] le samedi matin et je repartais le dimanche soir; on faisait juste du robot. »

Ce qui motive Gabriel et Justin à persévérer c’est le devoir de bien représenter le Canada à l’étranger. Ils veulent aussi faire honneur aux commanditaires grâce à qui ce projet a pu être possible.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Société des alcools du Québec en grève pour deux jours

Les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) à Saint-Georges, Beauceville et La Guadeloupe sont affectées par une grève depuis ce mercredi 24 avril, qui durera deux jours. Le syndicat SEMB-SAQ se concentre sur la lutte contre la précarité d'emploi exacerbée par la trop grande présence de contrats à temps partiel, au sein de cette ...

La ressource «Aire ouverte» dresse un premier bilan positif

Dix-huit mois après son ouverture officielle, la ressource Aire ouverte du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, située à Saint-Georges, peut affirmer que les services offerts aux jeunes de 12 à 25 ans répondent aux besoins exprimés et aux problématiques qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne. « La ...

Déjeuner-conférence sur la maladie de Parkinson

Le prochain déjeuner-conférence de l’Association québécoise de défense des droits des personnes aînées (AQDA) Beauce-Etchemins-Appalaches traitera de la maladie de Parkison. Elle sera livrée le jeudi 9 mai par Jean-Alexandre Raby, intervenant social de l'organisme Parkinson Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Comme à l'habitude, cette ...