Publicité
8 janvier 2019 - 09:23 | Mis à jour : 6 février 2019 - 10:07

Texte commandité

5 mythes sur les résidences pour personnes âgées

Lorsque l’idée de la résidence pour personnes âgées commence à s’imposer comme une évidence, il est normal que cela vous effraie. C’est la fin de votre vie dans une demeure dans laquelle vous avez vécu multiples soirées mémorables. C’est aussi le début d’un nouveau chapitre, où tout sera différent. Enfin… c’est ce que vous pensez. Vous n’êtes pas indifférents aux mythes véhiculés sur les résidences et ceux-ci refroidissent vos envies de faire le grand saut. Rassurez-vous en lisant les cinq mythes suivants démystifiés, pour vous.

« On y mange que des patates en poudres »

Bien que les budgets puissent sembler serrés lorsqu’il s’agit des repas en résidence, il n’en reste pas moins que les cuisiniers sont passionnés et se plaisent à offrir des menus intéressants aux résidents. Une fois le menu mensuel établi, il est passé en revue par une nutritionniste qui peut y apporter des modifications au besoin. En collaboration avec les familles et les préposées aux bénéficiaires, ils veillent à ce les gens qui souffrent de maladies reçoivent une alimentation adaptée à leur condition. Ils prennent aussi en considération les allergies ainsi que les interactions entre certains ingrédients et médicaments. Sans compter les autres contraintes de certains résidents qui suivent une alimentation casher, halal ou végétarienne.

« C’est plate, la vie en résidence! »

Les résidences vous permettent d’avoir une vie sociale bien remplie grâce aux multiples activités qui y sont organisées. Passant du sport, au bénévolat, à la danse sociale ou simplement par des discussions autour d’un café ou du yoga, ces activités œuvrent au bris de l’isolement dont certaines personnes peuvent souffrir en vieillissant. Certains résidents comparent même leur vie en résidence à leur expérience vécue dans les tout inclus, en voyage.

« On ne peut pas sortir comme on veut »

Certains complexes résidentiels comprennent des commerces comme des cafés internet, des dépanneurs, des salons de coiffure; une ville à portée de main. Évidemment, rien ne vous empêche de sortir de la résidence. Vous pourrez d’ailleurs quitter pour un voyage ou une escapade, la tête légère.

« La vie en résidence n’est pas sécuritaire »

Lorsqu’on parle de sécurité, il en va de votre sécurité personnelle et matérielle. La plupart des résidences sont équipées d’un système de surveillance vidéo, d’entrées contrôlées à l’aide d’une puce électronique, de détecteurs de chaleur et de fumée ainsi que de gicleurs. Aussi, pour les résidents en perte d’autonomie, des boutons d’urgence seront mis à disposition au cas où vous pourriez faire une mauvaise chute et avoir un besoin d’assistance immédiate.

« Une résidence et un CHSLD, c’est pareil! »

Certaines résidences sont réservées aux retraités autonomes, tandis que d’autres offrent des soins pour les gens étant semi-autonome ou ayant des problèmes de santé nécessitant un suivi plus étroit. Il y a aussi des résidences que l’on appelle « évolutives » puisqu’elles tiennent compte des changements au niveau de votre autonomie et de votre santé et vous permettent ainsi de demeurer dans les meilleures conditions selon cette évolution, qu’il soit question d’un placement urgent pour personnes âgées, ou pas. Puis, il y a les CHSLD qui sont principalement axés sur les besoins médicaux.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.