Publicité
5 février 2019 - 11:30 | Mis à jour : 11:43

Le Régiment de la Chaudière utilise la simulation virtuelle pour s'entraîner

Les membres du Régiment de la Chaudière, incluant la garnison de Beauceville, ont eu l’occasion de participer à un entraînement de simulation virtuelle à la Base des Forces canadiennes de Valcartier. Cette activité était tenue dans le cadre de l’exercice AIRAIN INTERACTIF qui a eu lieu du 25 au 27 janvier dernier. 

L’exercice avait pour objectif d’accroître les compétences et la compréhension des techniques, tactiques et procédures militaires dans un environnement qui diffère du champ de tir. Le VBS3 est un système de simulation constructive, c’est-à-dire que le soldat est simulé par ordinateur et opère un équipement lui aussi simulé dans un environnement synthétique 3D. Il peut alors déplacer son personnage ou lui faire opérer des équipements tels que son arme personnelle et des véhicules de type militaires comme il pourrait le faire dans la vie réelle. 

Le programme informatique possède beaucoup de modélisation physique, par exemple la trajectoire des projectiles, qui sont fidèles à l’environnement extérieur. Même si les militaires travaillent à partir d’un environnement synthétique, le personnage qu’ils commandent agit de manière très réaliste conformément aux lois de la physique. À l’aide de ce système, les militaires peuvent pratiquer leurs normes d’aptitudes au combat à un coût moindre comparativement aux frais d’une simulation de combat en environnement réel. 

L’unité possède également dans ses propres installations un système de tir d’arme légère (STAL) qu’il peut utiliser en tout temps. Ce système permet de simuler l’environnement d’un champ de tir. Le militaire utilise un modèle d’arme adaptée à l’aide de capteurs qui communiquent avec un système informatique. Le système STAL est lui aussi très réaliste et permet de multiplier les possibilités d'entraînements. L’utilisation conjointe de ces deux types de simulateurs donne l’opportunité aux membres d’avoir accès à plus de diversité dans le cadre de leur calendrier annuel d’entraînements. Il devient plus facile pour eux de maintenir leurs aptitudes dans le maniement de leur arme personnelle ainsi que des procédures de combat. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.