Publicité
20 février 2019 - 09:30 | Mis à jour : 23 février 2019 - 13:03

Six classes pourraient ouvrir leurs portes dès l’an prochain

Où seront situées les classes de maternelle 4 ans dans le réseau de la CSBE ?

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Six classes de maternelle 4 ans pourraient ouvrir leurs portes dès l’an prochain au sein de la Commission scolaire Beauce-Etchemin (CSBE). L’ouverture de ces classes est conditionnelle à deux critères : l’indice de défavorisation et l’intérêt des parents.

Pour qu’une classe de maternelle 4 ans soit subventionnée, l’école qui les accueille doit avoir un indice de défavorisation élevé, c’est-à-dire, un indice de milieu socio-économique de 6 et plus. C’est le cas pour 18 écoles de la Commission scolaire Beauce-Etchemin sur 44.
 

L’Indice de milieu socio-économique (IMSE) est constitué de la proportion des familles avec enfants dont la mère n'a pas de diplôme, certificat ou grade (ce qui représente les deux tiers du poids de l'indice) et la proportion de ménages dont les parents n'étaient pas à l'emploi durant la semaine de référence du recensement canadien (ce qui représente le tiers du poids de l'indice). 
​Source : Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. 

 

Les écoles ayant un IMSE élevé devront dénoter le nombre de parents qui seraient enthousiastes à l’idée d'envoyer leur enfant à la maternelle 4 ans. Pour qu’une classe soit créée, un nombre minimal d’enfants est requis.

« Les maternelles seront offertes si on peut former un groupe d’au moins six élèves, seuil à partir duquel le ministère subventionne le groupe. », explique Jacques Légaré, conseiller aux communications de la CSBE.

De courts délais pour prendre une décision

On ne connaît pas encore l’identité des écoles qui accueilleront ces classes de maternelle 4 ans, puisqu’elles n’ont pas encore été déterminées. La Commission scolaire Beauce-Etchemin devra sonder les écoles ciblées, afin de donner une réponse au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur d’ici le 28 février, c’est ce que confirme Jacques Légaré. Même si ces délais sont courts, on croit être capable d’annoncer les établissements sélectionnés au début de la semaine prochaine.

Ressources physiques nécessaires

Encore faudra-t-il que les écoles primaires admissibles aient l’espace suffisant pour accueillir ces nouvelles classes. Plusieurs écoles de la Commission scolaire sont déjà remplies au maximum de leur capacité, ce qui pourrait poser problème.

« Nous avons un grand intérêt pour le projet. On nous demande 6 classes, mais c’est sur un grand nombre d’écoles. Les écoles qui n’ont pas de place vont nous répondre qu’elles ne peuvent pas. », répond Jacques Légaré.

M. Légaré rappelle que les maternelles 4 ans seront entièrement subventionnées par le gouvernement et ne devraient pas générer de coûts supplémentaires pour réseau de la CSBE, à l’exception peut-être du transport scolaire.

Rappelons qu’il y a déjà huit classes de maternelle 4 ans dans le réseau de la CSBE. Elles sont situées à Saint-Georges, à Saint-Narcisse, à Saint-Éphrem, à La Guadeloupe, à Saint-Martin, à Saint-Gédéon et à Saint-Côme.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.