Publicité
5 mars 2019 - 09:52 | Mis à jour : 11:37

Une activité pour lutter contre la stigmatisation et véhiculer l'espoir

Troisième édition de l’activité « À livres ouverts sur la santé mentale »

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Toutes les réactions 1

Les organismes Le Rappel et Le Sillon, qui aident les personnes atteintes de santé mentale et leur entourage, offriront la troisième édition de l’activité À livres ouverts sur la santé mentale. L’activité, qui est gratuite, aura lieu le 20 mars prochain, de 13 h 00 à 20 h 00.

L’initiative de À livres ouverts sur la santé mentale s’inspire de la formule de Bibliothèque vivanteMD qui consiste à reprendre le concept classique d’une bibliothèque. Les livres sont cependant remplacés par des individus, qui se transforment pour ainsi dire en livres vivants, qui vivent ou ont été touchés de près par une situation de santé mentale.

Les « livres vivants » partageront leur expérience avec les citoyens, sous forme de conversations informelles. Ils seront donc disponibles pour échanger avec les visiteurs.

« Les gens s’en vont vraiment avec un pour un, s’assisent avec la personne. La personne, qui est le livre, parle de son vécu, échange sur son rétablissement. Les gens sont invités à poser des questions également pour apprendre à connaître leur cheminement. Des fois, c’est des questions qui peuvent les rejoindre. C’est pour vraiment sensibiliser les gens que oui, les personnes peuvent vivre avec une maladie, mais qu'y peuvent avoir un beau message d’espoir », a expliqué Joanie Gagnon, intervenante pour Le Rappel.

Les gens auront accès à un catalogue qui leur permettra de découvrir les thèmes qui seront abordés, ceux-ci étant sélectionnés en fonction du parcours et du cheminement de ces « livres vivants ». Les visiteurs choisiront ainsi les rencontres qu’ils souhaitent en fonction de leurs intérêts.

Cette activité a pour but surtout de véhiculer un message d’espoir et de rétablissement, mais aussi de lutter contre la stigmatisation.

« On veut pas mettre l’emphase sur la maladie, mais plutôt sur l’expérience et le cheminement de la personne, malgré la maladie », a ajouté madame Gagnon.

Sensibiliser les gens aux problèmes de santé mentale

À livres ouverts sur la santé mentale est le plus vaste événement de lutte contre la stigmatisation au Québec. Il rassemblera cette année 13 régions et 32 villes, ce qui donne plus de 1200 rencontres au total.

Selon les dernières données de l’Office de la santé mentale (OMS), 1 personne sur 4 vivra avec un problème de santé mentale au cours de sa vie. De plus, les deux tiers de ces personnes n’iront pas chercher d'aide par peur des préjugés. Cette réalité peut toucher toute la population : familles, communautés ou entreprises.

Le porte-parole jeunesse de l’événement national sera Bernard Légaré. Celui-ci sera présent parmi les livres vivants afin de partager son vécu avec les gens lors de l’événement.

L’activité se déroulera en même temps à deux endroits, soit dans les locaux du groupe d’entraide, au 11920, 1re avenue, mais aussi à la bibliothèque du Centre d’éducation aux adultes Monseigneur-Beaudoin.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • J’ai déjà participé à une activité du livre ouvert à Sept-Iles. Maintenant je demeure à Québec et la santé mentale est toujours pour moi très importante à défendre

    Carole Lessard - 2019-03-08 15:07