Publicité
18 avril 2019 - 16:45 | Mis à jour : 17:05

Inondations printanières

La relocalisation est-elle souhaitable pour les commerçants de Beauceville ?

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 16

Lors de son point de presse de mardi à Beauceville, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a mentionné que les commerçants du boulevard Renault inondés de manière récurrente pourraient être relocalisés ; une décision qui est loin de plaire à tous les commerçants. 

Le programme d’indemnisation annoncé par la ministre Guilbault en début de semaine prévoit qu’il y aura un montant maximum d’aide gouvernementale qui pourra être versé, soit 50% du coût neuf de la résidence, ou 100 000 $.

« On va leur dire “ soit tu prends ce dernier chèque ou nous t’aidons à te relocaliser ailleurs ” », a-t-elle mentionné mardi en après-midi devant le comité des mesures d’urgence de Beauceville. 

Impensable de se relocaliser pour le Tim Hortons 

Pour Vicky Poulin qui détient la franchise du Tim Hortons à Beauceville, déplacer le commerce est impensable.

« C’est un emplacement stratégique à cause des passants de la route 173 et c’est près de la polyvalente. Si je m’en vais sur la 8e avenue, les gens de la polyvalente ne viendront plus manger chez nous. » 

Le Tim Hortons de Beauceville a été durement touché par les inondations. Le bâtiment n’est pas considéré comme une perte totale, mais le coût des réparations représente des centaines de milliers de dollars. 

Cette dernière a cependant tenu à rappeler que la bâtisse a été construite dans une zone où aucun sinistre majeur n’a été enregistré en plus de 50 ans, ce qui est aussi le cas pour le Y Pizza. « C’est sûr qu’on a toujours un risque, mais dans mon cas c’est la chaîne qui a décidé de s’établir ici. Si je ne le prenais pas le restaurant, c’est quelqu’un d’autre qui l’aurait pris », a-t-elle ajouté. Mme Poulin a cependant précisé qu’elle ne souhaite pas revivre une catastrophe dans ce genre. 

Pas de déménagement pour le Normandie non plus 

Marquis Fortin, propriétaire du restaurant Le Normandie et du bar l’Entracte ne se voit pas, lui non plus, déménager le commerce. Ce dernier loue les locaux du 664, boulevard Renault depuis maintenant 13 ans. 

« C’est impossible de me relocaliser. J’ai investi 600 000 dollars en amélioration locative ici. J’ai 58 ans, est-ce que je vais aller remettre 600 000$ sur la 9e avenue ? Je ne peux pas. L’artère principale est ici. »

Ce dernier croit que pour régler le problème il faudrait surélever la bâtisse de quelques pieds supplémentaires. C’est ce qu’on compte faire si l’édifice est déclaré perte totale et si l’argent des assurances le permet. 

Un climat de découragement 

François Veilleux, le maire de Beauceville pense lui aussi qu’il serait difficile de reloger les commerçants du boulevard Renault, mais affirme que plusieurs de ceux-ci en ont plus qu’assez d’être les proies de la rivière Chaudière année après année. 

« Nous avons toute qu’une réputation, les Beaucerons, de se relever les manches et de travailler. Mais quand j’ai fait le tour des commerçants… ils sont essoufflés. Je vois leur visage les larmes aux yeux », a-t-il expliqué visiblement ébranlé. « Nous avons hâte d’avoir de l’aide concrète et permanente. On espère que ça va se faire prochainement. »

Hier, lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale, la ministre Geneviève Guilbault a précisé que le gouvernement allait faire preuve d’ouverture pour trouver des solutions à long terme. Reste à voir si la relocalisation est la seule des issues pour Beauceville. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

16 réactionsCommentaire(s)
  • pouvez- vous m. le maire oter l ile ronde qui empeche les glaces de descendres

    gregoire - 2019-04-18 17:12
  • Non, mais s"il n'avait pas rétrécie la rivière en remplissage pour faire la route sur le bord de la rivière, y en aurait pas d'inondation car les gens se seraient construit sur la rue plus haut. La rivière reprend son lit. Mais non, la devise est: bâtissons-nous dans la rivière, c'est beau voir l'eau couler..

    Mamie - 2019-04-18 23:03
  • J'étais petit garçon en 1950 et on allait chez mes grands-parents maternels une partie de l'été, sur la rue Lambert, dans une partie non inondable.
    Beauceville était un beau village.
    Pour faire moderne ( ! ) et croire que cela lui apporterait la propérité, il a fait fi du peu du patrimoine bâti sur le boulevard Renaud.
    Aujourd'hui, et même hormis les inondations, ce n'est que désolation.
    On n'arrête plus là, on y passe !
    Ok, je ne suis pas urbaniste ou architecte du paysage mais, de grâce, quelqu'un va-t-il comprendre que votre centre-ville, si tant est que vous en voulez un vrai, va devoir un jour se loger " tout en haut " et que l'espace libéré " en bas " va devoir se transformer en un immense espace vert ?
    Ben oui, ce n'est pas le genre de chose qui se réalise en criant
    " ciseaux " !
    Moi, à mon âge, je ne verrai jamais ça, mais vos petits-enfants, oui, si vous décidez, aujourd'hui, de faire honneur à la réputation des Beaucerons que vous êtes.
    Cordialement.

    Septuagénaire de Québec - 2019-04-19 01:50
  • Creuser la rivière ,pis l'île ronde enlèver sa

    Route du président Kennedy - 2019-04-19 06:24
  • enlever l ile et tout sera fini, ttu as raison M.Gregoire.

    john - 2019-04-19 06:29
  • Y'a surement quelqu'un d'intelligent à l'hotel de ville qui a donné des permis de construction pour le Tim Hortons et le Ultramar dans les années passés. C'est une zone innondable depuis des décennies, a quoi vous avez pensez messieurs.

    Alain - 2019-04-19 09:17
  • Un moment donné, à force de se faire inonder puis de reconstruire à coup de centaines de milliers de dollars à chaque fois, il faut un Plan B. Reconstruire à la même place à répétition ne règle rien et perpétue le risque et les coûts...

    Mike - 2019-04-19 09:19
  • La principale cause est le rétriciment et la profondeur au niveau de la rivière (au Rocher). La solution est connu depuis longtemps l élargissement et le dragage à cet endroit mais bien sûr le Min de l environnement n'a jamais voulu afin de protéger les grenouilles et les carpes

    Claude - 2019-04-19 09:55
  • Le gouvernement n'a qu'à laisser faire les poissons et de refaire la rivière pour faire en sorte qu'elle reste dans son lit! C'est tellement simple pourtant

    Jean-François Veilleux - 2019-04-19 10:04
  • En 1991 la pharmacie du docteur Roy était la et suite à l'inondation il avait élevé sa pharmacie d'au moin 8 pieds et quand le tim c'est installer ii on remis le terrain au niveau du boulevard. Ce n'est pas vrai qu'il avais rien eu dans les 50 dernières années.

    Simon - 2019-04-19 12:23
  • Il serait peut-être le temps de creuser la rivière afin de résorber le problème pour toujours.

    Jacques Côté - 2019-04-19 16:57
  • L Ultramar et le Tim Horton sont tout récent , en zone ultra innondable , celui qui a autorisé ces constructions mérite une poursuite pour négligence sévère .

    Alain D. - 2019-04-19 19:56
  • Je me suis bati dans le désert du Sahara , je manque d eau , qui d autre que moi doive blamer ? Je me suis bati dans la riviere , j ai de l eau dans le salon, qui d autre que moi doive blamer ?

    alain d. - 2019-04-20 09:12
  • C'est très désolant pour cette municipalité qui ne cesse d'accumuler les dégâts et ce année après année.......Mais de nos jours, on a des gouvernements qui préfèrent protéger les écrevisses et grenouilles,menés,poissons blancs, que de protéger les familles qui payent des taxes et impôts à tour de bras !!!

    en fusil - 2019-04-20 18:39
  • Même si Beauceville pourrait faire tout les travaux nécessaires , et enlever l'ile au pire, le ministère de l'environnement va tout bloqué.

    Alex.R - 2019-04-21 12:28
  • Citoyen de Beauceville la situation à assez duré en 1917 il y avait un article comme de quoi le centre-ville devait être déménagée,102 ans plus tard nous en somme toujours au même point, nous nous posons encore la même question.....avons-nous pas évoluer? Déménagons hôtel de ville, Aréna qui sera bientôt construit dans une zone problématique ou il y a présentement un milieu humide avec canard,grenouille et autre et en plus sur la voie ferré(encore un flop à venir),, centre culturel, terrain de baseball, deck hockey et autre......en face de l'hopital dans le grand champs hors des zones innondables, Beauceville réfléchisson avant de bouger...:)

    Beaucevillien - 2019-05-01 22:03