Publicité
23 avril 2019 - 10:07 | Mis à jour : 10:24

Une activité de la Fondation Santé Beauce-Etchemin

Dr Clown était de passage au CHSLD de Beauceville et à l'Hôpital de Saint-Georges

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Au grand bonheur des petits et des grands, Dr Clown a fait une incursion colorée et remarquée tant à l’Hôpital de Saint-Georges qu’au CHSLD de Beauceville, le 18 avril dernier. 

Le Beauceron Alexis Roy dit Dr Frog et Anik Farley de Québec dit Dre Pécadille ont revêtu leur « nez rouge » et leur sens de l’humour pour saluer les patients en oncologie, en dialyse et les enfants en pédiatrie. Les personnes âgées vivant au CHSLD de Beauceville ont aussi profité de leur présence et de leur bonne humeur. Cette activité a été organisée par la Fondation Santé Beauce-Etchemin et la Fondation Dr Clown.

« Il n’y a pas à dire, ça change vraiment le mal de place. De voir sourire, d’entendre rire un enfant ou une personne malade lui fait, et nous fait du bien », affirme Nathalie Lafontaine, infirmière clinicienne en oncologie à l’Hôpital de Saint-Georges du CISSS de Chaudière-Appalaches.

En effet, plusieurs études scientifiques prouvent que la présence des clowns dans un hôpital réduit l’anxiété et le stress chez les patients. 

« Dans un premier temps, nous avions le goût de tenter l’expérience pour mesurer l’impact thérapeutique, voir si cela répond ou non à un besoin chez nous. Entre la tête et les mains, entre l’imagination et l’action, n’y a-t-il pas d’abord le cœur ? »,  note la directrice de la fondation, Luce Dallaire.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.