Publicité
30 mai 2019 - 04:00

14 juin 2019

Une première édition pour la Journée de rêve des aînés en Beauce

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Pour une première année, l’Association bénévole Beauce-Sartigan (ABBS) en partenariat avec la Fondation Élizabeth et Roger Parent réalise la Journée de rêve des aînés en Beauce. L’activité aura lieu le 14 juin au couvent des Sr. de la Charité de Saint-Louis de Saint-Georges de 10h à 14h.

Cette activité permet de briser la solitude des aînés et de vivre un moment inoubliable. Près de 9 aînés sur 10 vivent à domicile. Parmi eux, 24 % vivent seuls dans leur logement et ce sont davantage des femmes. Les Journées de rêves des aînés s’inscrivent dans la continuité du projet de travailleur de milieu (ITMAV) puisqu’il vise à rejoindre les aînés vulnérables. « Ensemble, déployons cette bienveillance pour rendre hommage à ceux qui ont contribué à bâtir notre monde d’aujourd’hui. » dit Marie-Claude Bilodeau, directrice générale de l’ABBS.  Par ailleurs, monsieur Roger Parent, président de la Fondation Parent se dit heureux de mettre au monde un « bébé beauceron » permettant d’optimiser l’expérience à davantage d’aînés.

Une édition populaire

La première édition est déjà complète et l’ABBS espère être en mesure d’offrir cette activité à plus grand déploiement dans un avenir très rapproché. Cette activité s’inscrit également avec les objectifs de la fondation Élizabeth et Roger Parent qui désire aussi rendre hommage à la contribution sociale des aînés.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.