Publicité
18 septembre 2019 - 16:09 | Mis à jour : 16:37

Une continuité dans le changement

L'Assiettée beauceronne sera chapeautée par l'organisme Au Bercail à compter de janvier 2020

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

À compter de janvier 2020, l’Assiettée beauceronne sera désormais chapeautée par la maison Au Bercail. La mission de la soupe populaire sera ainsi assurée. L’annonce a été faite aujourd’hui, dans le cadre d’une conférence de presse qui avait lieu dans les locaux de l’Assiettée beauceronne.

Étant donné leurs missions rejoignant une clientèle semblable, les conseils d’administration des deux organismes en sont venus à cette décision, après des discussions qui ont eu lieu au cours de la dernière année.

« Les démarches se déroulent bien, malgré les émotions qui s’ajoutent à ce grand virage », a d’abord indiqué le président de l’Assiettée beauceronne, M. Claude Charest.

À la suite de la cession de l’Assiettée au Bercail, le conseil d’administration de l’organisme a pris la décision d’abolir tous les postes au 31 décembre 2019. Toutefois, les bénévoles demeureront en place. À compter de cette date, le Bercail prendra conséquemment possession des actifs de l’Assiettée.

L’Assiettée beauceronne conserve sa raison d’être

M. Charest a poursuivi en disant que « le capital humain a été le cœur de l’Assiettée ».

« Nos bénévoles ont été d’une régularité et d’uns constance établissant ainsi une belle ambiance dans notre cuisine et notre salle à manger. Notre mission était de donner un repas chaud à tous ceux qui se présentaient à notre porte », a-t-il évoqué.

Membres fondatrices de l’Assiettée beauceronne, mesdames Suzanne et Gaétane Labbé se sont dévouées pour assurer la réussite et la pérennité de l’organisme depuis sa fondation en 1992. 

« Gaétane et moi, on est heureuses de toutes ces années [...], de permettre à des milliers de personnes de s’offrir les services de l’Assiettée. Nous avons servi au-delà de un million de repas au cours de toutes ces années. Je tiens à souligner le travail de nos employés et des centaines de bénévoles qui nous ont permis de remplir notre mission », a mentionné Mme Suzanne Labbé.

Malgré le changement apporté, l'organisme conservera sa raison d’être.

Le président du conseil d’administration du Bercail, M. Pierre Lacombe, a pour sa part assuré que le C.A. du Bercail, la direction et les membres de l’équipe veilleraient à perpétuer la mission honorable de l’Assiettée. 

Depuis ses débuts, l’organisme répond à un besoin essentiel et vital chez les gens de la communauté : celui de se nourrir. 

Notons également que l’Assiettée beauceronne est à l’origine des organismes Moisson Beauce, Centraide division Beauce, Ouvre ton coeur à l’espoir, Le Noël des enfants démunis, de la salle de bingo et de l’achat du centre d’écoute.

Cathy Fecteau à la direction générale

C’est Cathy Fecteau, directrice générale du Bercail, qui assumera la direction générale au même titre que les autres services de l’organisme. 

« Il y a un lien qui existe entre les deux ressources et aussi entre les personnes qui s’y retrouvent. L’entraide a toujours été présente pendant toutes ces années. C’est dans un souci d’efficience et de cohérence que cette voie a été adoptée. Le service continuera d’être offert. L’accessibilité et la qualité des services demeureront au cœur de nos actions », a signifié Mme Fecteau. 

La soupe populaire viendra ainsi se greffer aux cinq services dispensés actuellement au Bercail, mais aussi à l’Accueil inconditionnel.

Le fait d’assumer la direction générale signifie aussi une augmentation de responsabilités pour Mme Fecteau. 

« Physiquement, on a une adresse civique de plus, un bâtiment, une mission, une soupe populaire, une cuisine qui offre des repas à tous les gens. Avec toute l’équipe, on va supporter cette nouvelle organisation », a-t-elle affirmé.

Identité préservée

En ce qui concerne l’identité de l’Assiettée beauceronne, celle-ci sera préservée et aucun changement n’est prévu quant à l’emplacement des locaux.

« Ce bâtiment-là devient notre propriété. Au Bercail, l’espace est occupé au maximum. On a un service externe, en face, ce service-là aussi est exploité au maximum. [Au Bercail], tout est quand même bien utilisé, à 100 % : la cuisine, la salle à manger… Nous, on reprend en janvier notre même façon de fonctionner », a conclu Mme Fecteau.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.