Publicité
30 octobre 2019 - 18:15 | Mis à jour : 18:57

Ann-Sophie Moisan ne ménage aucun effort pour célébrer sa fête préférée

Quand Halloween rime avec création

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Pour Ann-Sophie Moisan, l’Halloween n’est pas une fête comme les autres. C’est l’occasion par excellence de se costumer et de plonger dans l’univers sombre et ténébreux des créatures fantastiques. 

Si elle admet avoir quémandé des bonbons aux portes jusqu’à l’âge de 17 ans, la femme de 30 ans n’a pas arrêté pour autant de célébrer l’Halloween. 

« L’Halloween, ça dure tout le mois d’octobre pour moi. Si je regarde un film, ce sera assurément un film d’horreur », explique-t-elle. 

Aucun effort n’est ménagé. Ann-Sophie décore l’intérieur et l’extérieur de sa maison, en plus de prévoir en moyenne trois costumes différents : cette année, ce sera entre autres Edward aux mains d’argent. 

Il y a un an, elle a convié ses amis à une soirée thématique Harry Potter. Elle avait attitré un personnage à chaque invité, en plus de leur envoyer des astuces pour réaliser leur costume. Elle avait même transformé sa maison en château de Poudlard en plus de reproduire certaines recettes du film. 

« Mes amis n’aiment pas autant se costumer que moi, mais ils savent que ça me fait vraiment plaisir », dit-elle en riant.  

L’occasion de créer 

Pas question d’acheter des costumes tout fabriqués. Il s’agit de l’occasion parfaite pour mettre à profit ses talents de designer. 

« Les jours avant l’Halloween, je peux passer des nuits blanches pour terminer la confection de mes costumes. »

Elle réserve un placard entier à tous les déguisements qu’elle a accumulés au fil des ans. Ann-Sophie a d’ailleurs complété une technique en design de mode. Elle a fondé l’entreprise Uneven, spécialisée en confection de bijoux inspirés du surnaturel et de la nature qui font écho à sa passion pour l’Halloween. 

Une passion qui date de loin 

D’aussi loin qu’elle se rappelle, Ann-Sophie a toujours adoré l’Halloween.

« Je crois que j’aime toujours ça autant parce que j’ai gardé mon cœur d’enfant », confie-t-elle. 

Il y a quelques mois, elle a appris qu’elle attendait son premier enfant. Ann-Sophie se réjouit déjà de partager sa passion avec elle ou lui. Gageons qu’elle ne manquera pas de lui fabriquer les plus beaux costumes du quartier. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.