Publicité
19 novembre 2019 - 12:00

L'organisme a reçu un montant de 10 000 $

Un 5 à 7 payant pour L'ADOberge

Par Salle des nouvelles

Womance, Group Park Avenue et Ameublement Tanguay sont fiers de remettre un montant de 10 000 $ à L’ADOberge Chaudière-Appalaches à la suite du 5 à 7 sur l'entrepreneuriat, organisé par Groupe Park Avenue et Andréanne Marquis.

Cette soirée-conférence, présentée chez Mercedes-Benz de Québec, en était à sa toute première édition. Les convives ont pu découvrir les dessous de l'entrepreneuriat grâce à la transparence des panélistes invités : Norman J. Hébert, vice-président et chef de l'expérience client au Groupe Park Avenue, Andréanne Marquis, fondatrice de Womance, Charles Tanguay, 3e génération à la tête d’Ameublement Tanguay ainsi que Genevieve Everell et son « empire » Miss Sushi.

Andréanne Marquis, la femme derrière la mobilisation pour cette soirée, a dit :

« Merci de m’appuyer afin qu’ensemble on aide les autres. Merci d’avoir accepté volontiers qu’on ne parle pas de cachets reliés à notre collaboration [avec le Group Park Avenue], mais plutôt d’initiatives pour redonner. Merci de mettre vos valeurs au centre de votre entreprise. »

Ameublements Tanguay a par ailleurs arrondi le montant de 5000 $ et des poussières en un chiffre rond de 10 000 $. Présents depuis des années en soutien à L’ADOberge et à bien d’autres, leur réputation n’est plus à faire. Les organisateurs remercient également les partenaires ayant offerts des gratuités, soit Charton Hobbs, M. Cocktail, Le Bonne entente et Miss Sushi.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.