Publicité
23 décembre 2019 - 13:00

Près de 90 % de la population est inscrite

1 600 nouveaux patients ont un médecin de famille dans Chaudière-Appalaches

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 3

Dans la région de Chaudière-Appalaches, 1 600 patients sans médecin de famille ont eu la chance de s’en voir attribuer un dans les dernières semaines.

Avec l’arrivée des Fêtes, les médecins de la région avait été invités à faire un effort supplémentaire pour prendre en charge de nouveaux patients et ainsi diminuer le nombre de personnes inscrites au Guichet d’accès à un médecin de famille (GAMF). Il faut savoir qu’ils ont déjà des horaires très chargés, mais la plupart ont répondu positivement à cette « Grande inscription ».

« Nous sommes conscients que les médecins suivent déjà un nombre élevé de patients. Malgré cela, un grand nombre d’entre eux ont accepté de mettre l’épaule à la roue et d’inscrire quelques patients de plus. C’est grâce à leur solidarité que nous obtenons un si bon résultat. Nous sommes conscients qu’il y a toujours de l’amélioration à faire, mais cela démontre le grand pouvoir de l’effort collectif de l’équipe médicale et leur désir d’améliorer l’accès à la clientèle orpheline. Nous en sommes très reconnaissants », ont indiqué la directrice ajointe des services professionnels, Dre Annie Tremblay et le Dr Marc-Yves Bergeron, chef du DRMG de Chaudière-Appalaches.

Pour chacun des territoires de la région, voici le nombre de nouveaux patients attribués :

·  Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, Lotbinière, Bellechasse et Nouvelle-Beauce : 1 054
·  Beauce-Etchemins : 172
·  Thetford Mines : 116
·  Montmagny-L’Islet : 240

Rappelons que près de 90 % de la population de Chaudière-Appalaches est inscrite auprès d’un médecin de famille. 6 % de la population est en attente sur le guichet correspondant principalement à la clientèle de médecins qui prennent leur retraite à chaque année. Les médecins en pratique et les jeunes médecins débutant leur pratique réinscrivent progressivement cette clientèle en ciblant d’abord les usagers présentant une plus grande vulnérabilité selon les critères établis par le MSSS.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Oui

    Jose miel - 2019-12-23 13:04
  • j'espere que je vais avoir la chance de'etre parmi les chanceux

    Monique m Breton - 2019-12-23 14:56
  • la solution les clsc ouverts 7 jours semaines avec des médecins et infirmières a salaire qui paieront des impôts. Plusieurs coop et clinique privées fermées les fin de semaine et au horaire courte et la main tendue pour plus de $$$.Ainsi il n,y aura pas 150% de patients a l'urgence faute de tri et l'usage d'infirmières

    claude dulac - 2019-12-30 04:57