Publicité
21 janvier 2020 - 14:30

Plan d'action régional pour réduire le suicide

Des verrous de pontet distribués afin de réduire l'accès aux armes à feu

Par Salle des nouvelles

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches se sont associés dans le cadre d’un projet pilote régional, afin de remettre 210 verrous de pontet lors des cours de maniement d’armes à feu.

Dans son plan d’action régional pour réduire le suicide, le CISSS de Chaudière-Appalaches vise à réduire l’accès aux armes à feu considérant que l’entreposage sécuritaire permet de prévenir des drames. Réalisée depuis 2007, la distribution gratuite de verrous de pontet est le moyen privilégié pour atteindre cet objectif. Cette entente est donc en continuité avec le plan permettant ainsi d’élargir sa portée.  

« Je suis très heureux de souligner le partenariat entre le CISSS de Chaudière-Appalaches et la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, qui permet la réalisation de ce projet pilote régional. C’est une initiative nécessaire, car il s’agit d’une mesure préventive qui contribuera à sécuriser davantage les utilisateurs d’armes à feu et leur entourage », ajoute M. Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière.

À lire également: Registre des armes à feu : pas d'opération pour débusquer les contrevenants​

 

 
 
Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.