Publicité
24 mars 2020 - 09:00

PANDÉMIE COVID-19

Deux nouveaux cas positifs confirmés en Chaudière-Appalaches

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 6

Le directeur de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches, Dr Philippe Lessard, confirme les deux nouveaux cas positifs dans la région portant à 15 le nombre de personnes infectées par la COVID-19. Ces 15 cas sont des personnes de retour de voyage ou qui ont été en contact avec les premiers cas positifs qui se trouvaient déjà en isolement.

Dr Lessard rappelle l’importance de respecter les mesures mises en place par le gouvernement ainsi que les recommandations émises par la Santé publique pour toutes les personnes qui sont en isolement ou en suivi des symptômes.

Toutes ces personnes sont en isolement à la maison et aucune n’est hospitalisée. De plus, toutes les personnes identifiées comme contacts étroits de ces nouveaux cas ont reçu une lettre ou un appel de la Direction de santé publique et ont reçu des consignes pour se mettre en isolement.

Rappelons que dans un souci de confidentialité et de respect des individus, la Direction de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches n'est pas autorisée à divulguer des informations personnelles pouvant identifier une personne infectée par la COVID-19 ou son milieu (MRC, municipalité, ville, milieu de travail).

Rappelons aussi que les cliniques de dépistage à l’auto du CISSS de Chaudière-Appalaches peuvent effectuer 400 tests quotidiennement.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Ben oui! ceux qui on été en contacts avec les vacanciers! et oui! vous n'avez pas encore compris? ceux qui prennent çà à la légère!

    jen - 2020-03-24 09:20
  • Vous affichez une photo de l'hôpital de Saint-Georges. Est-ce qu'il y a des cas à St-Georges ou c'est seulement en chaudière Appalaches qui englobe aussi Lévis? Cela peut porter à confusion et faire peur à beaucoup de monde.

    Maxime - 2020-03-24 09:45
  • Si vous disoez ses qui.....peut etre qu ont pourrais savoir si ont a ete en contact avec et si ont est a risque meme si ont a pas de symptômes !!!!! ??????? 🤔🤔🤔🤔

    Eric - 2020-03-24 09:49
  • À Éric, ils peuvent pas le dire c'est qui, voyons donc! Ce serait le bordel sinon et la grosse panique envers cette personne et son entourage. La santé publique vous téléphonerait si ça vous toucherait!

    Patate - 2020-03-24 10:48
  • Normal qu'après 6 jours d'attente,aucun résultat du test ne soit parvenu à l'homme testé ,et ce,à Saint Georges ??

    jean poulin - 2020-03-24 21:22
  • Cherchez sur radio canada il y a un autre article qui précise que oui des cas à St Georges même. il faut s'attendre à des cas partout je suis déçue que les gens croient encore que leur ville sera épargnée.

    @Jen: Retour de vacanciers AVANT le 12 mars Legault ne les a pas mis en quarantaine! Et je vous confirme que ce sont des gens SANS symptôme qui ont finalement transmis et développé des symptômes après. PAS de non respect des règles ce qui devrait faire réaliser aux gens qu'il faut être encore plus prudent.

    Donc a tous restez chez vous. point final.
    Les cas de la semaine de relâche ressortent (retour 8 mars +10jrs incubation sans symptôme =18 mars). il aurait fallu annuler les voyages de la relâche mais la population n'aurait pas cru/voulu.

    Andrée - 2020-03-25 07:11