Publicité

7 juillet 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:07

COVID-19

Comment fonctionne la clinique de dépistage mobile?

François Provost

Par François Provost, Journaliste

La clinique de dépistage mobile du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) est à Saint-Georges jusqu’au mercredi 8 juillet. Que devez-vous savoir si vous voulez utiliser ce service?

La clinique est installée dans le stationnement de l’église de Saint-Georges devant la 18e rue sur la rive Ouest.

« Les gens doivent se présenter sur place. On prend les noms à partir de 9h, puis on donne des rendez-vous. L'activité de la clinique commence à 10h. On demande aux gens de se présenter 10 minutes avant leur rendez-vous à l’heure qu’on leur a attribuée », a expliqué Julie Roy, organisatrice communautaire, lors d'un entretien avec EnBeauce.com.

S'il est préférable d’apporter son masque, Mme Roy souligne que la clinique en met à la disposition des gens qui n'en ont pas.

Le test de dépistage

« Premièrement, il y a un premier test au niveau de la gorge et de la bouche. On vient passer une tige à l’intérieur des joues pour venir chercher tout ce qu’il y a au niveau des muqueuses » explique à son tour Philippe Potvin, agent d’intervention et gestionnaire du site.

« Par la suite, on va au fond du nez avec une tige assez longue. Il faut s’attendre à ce que ça chatouille au fond du nez. C’est important que les gens sachent que cette deuxième partie du test n’est pas agréable sur le moment, mais ce n’est pas douloureux » souligne M. Potvin.

En finissant la journée, tous les tests sont acheminés en laboratoire à Lévis. Les premiers résultats sortent le soir même pendant l’analyse.

« Que ce soit positif ou négatif, la santé publique va contacter les gens. Les gens doivent s’attendent à environ 72 heures avant d’être recevoir les résultats de leur test » précise l'agent d'intervention du CISSS-CA.

La clinique mobile

Il n’y a qu’une seule clinique mobile pour la région de Chaudière-Appalaches. Elle a commencé ses activités le premier juin dans le secteur de Lévis et sert de 60 à 80 personnes par jour. La clinique est à Saint-Georges depuis lundi et le sera également mardi et mercredi. 

Les prochaines destinations de la clinique mobile sont Saint-Gédéon (jeudi) et Saint-Gilles (vendredi). M. Poulin affirme que la clinique sera également de retour à Saint-Georges dans le secteur Est autour du 20 juillet.

À noter que la clinique peut desservir certains organismes qui voudraient dépister les membres de leur personnel grâce à une personne-ressource de l’équipe de dépistage se déplaçant en dehors du site. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.