Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le monde des caravaniers

Van Life: un après-midi dans le garage de Vintage Vans (1 de 2)

durée 17h00
25 juillet 2020
François Provost
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par François Provost, Journaliste

Qu’est-ce que la Van Life? Alors que certains ne connaissent pas l’expression, pour d’autres, c’est un mode de vie. En pleines vacances de la construction, EnBeauce.com est allé à la rencontre des gars de Vintage Vans à Saint-Victor pour comprendre le phénomène.

Je ne connaissais pas l’adresse du garage Vintage Vans de Saint-Victor. Gabriel Fecteau Gilbert, un des propriétaires, m’avait dit: « il va y avoir plein de vans dans le parking, tu ne peux pas te tromper ».

Et effectivement, je ne pouvais pas me tromper. Il est assez rare de voir autant de vieilles vans réunies en dehors d’un camping.

Et surtout, il est assez rare de voir des vans comme celles-ci.

Car ces vans, elles sont dédiées à la Van Life

La Van Life est le terme relatif à un mode de vie où les gens vont vivre dans leurs véhicules à temps plein ou à temps partiel et partent en voyage sur la route, m’explique Gabriel. Ceux qui vivent ce mode de vie se font parfois appelés « Les nomades ».

C’est ce passage chez les nomades qui a mené à la création de Vintage Vans.

Au printemps 2018, Gabriel Fecteau Gilbert, Francis Fecteau et un de leurs amis sont partis pour un roadtrip. Ils ont traversé le Mexique, les États-Unis et l’Ouest canadien à bord d’un Dodge Transvan 1981 qu’ils avaient tout remis sur pied.

À leur retour, Gabriel, de Saint-Georges, et Francis, de Saint-Victor, s’installent dans le garage du père de Francis et fondent Vintage Vans. Ensemble, ils remettent de vieux campeurs au goût du jour et permettent de propager la culture nomade. 

En rentrant dans le garage de Saint-Victor, je peux voir un campeur en train de se faire faire une beauté.

Celle-ci a tout ce qu’il faut pour subvenir aux besoins d’un fulltimer. Gabriel m’explique que c’est un terme pour qualifier les gens qui vivent à longueur d’année dans leur véhicule.

En effet, cette fourgonnette blanche est équipée de panneaux solaires et bientôt, Gabriel me confirme que lui et Francis finiront d’installer le plancher chauffant, une première au Québec.

Alors qu’au début de leurs activités, Gabriel et Francis faisaient, à la fois de la location et de l’aménagement de campeurs, en 2019, ils ont décidé de vendre leur flotte pour se concentrer uniquement sur l’aménagement. 

Ce n’était pas la demande pour la location de véhicules qui manquait, précise Gabriel, mais celui-ci qui, simultanément d’être à l’université, devait avec son collègue Francis gérer des campeurs qui parcouraient des milles et des milles sur le continent. Les deux jeunes entrepreneurs ont commencé à être essoufflés.

Même en s’occupant uniquement de l’aménagement de campeurs les deux hommes ne manquent pas de boulot.

Si le contexte de pandémie leur nuit, tout comme à beaucoup d’entrepreneurs, pour obtenir des pièces et d’autres matériaux dont ils ont besoin, Vintage Vans demeure chanceux.

« On avait déjà deux gros projets entamés avant la pandémie, donc ça ne nous a pas affectés directement. Mais quand tout est fermé, c’était difficile de trouver des matériaux. Il fallait trouver d’autres alternatives comme commander en ligne, ou simplement attendre quand c’était impossible de trouver quelque chose. »

Mais si la pandémie de COVID-19 n’affecte pas énormément les affaires de Vintage Vans, elle affecte énormément le monde de la Van Life.

À lire également:

Van Life: Les nomades en temps de pandémie (2 de 2)

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les originaux qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 24 février Guerre en Ukraine: la vie continue malgré le conflit, reconnait Sylvain Longchamps En ...

durée Hier 15h00

L'urgence de l'hôpital de Saint-Georges un peu moins achalandée

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 81%, à 13 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 90% pour l'Hôpital de Thetford, 91% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et et 90 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...

durée Hier 14h00

Défi 28 jours sans alcool: plus de 19 000$ amassés en Chaudière-Appalaches

Le Défi 28 jours sans alcool a permis d'amasser 19 348$ en Chaudière-Appalaches grâce à 209 participants. À l'échelle du Québec, la Fondation Jean-Lapointe a récolté 745 000 $. Cette année, plus de 7 260 participants aux quatre coins de la province ont relevé le défi de ne pas boire d’alcool pendant 29 jours. Cette expérience leur a permis de ...