Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fondation Santé Beauce-Etchemin

Une campagne de sensibilisation sur les impacts de la COVID-19

durée 09h00
28 mai 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Alors que le déconfinement s’amorce, la Fondation Santé Beauce-Etchemin (FSBE), en collaboration avec le gouvernement du Québec, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et sa direction régionale de Santé publique, encourage la population à se faire vacciner et à continuer de respecter les mesures sanitaires pour gagner ensemble la lutte contre la COVID-19.

Devant la troisième vague qui frappait plus durement le territoire de l’Hôpital de Saint-Georges, la FSBE a réagi en proposant une campagne de sensibilisation qui consiste en une série de capsules vidéo, de messages radio et des publicités imprimées réalisées par et pour des gens de Beauce-Etchemin, qui seront diffusés dans les médias de la région et sur Facebook. Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a souscrit au projet sans hésiter.

À partir de faits vécus, les messages portent notamment la voix des médecins, des gestionnaires et du personnel d’ici, qui mettent en lumière les impacts de la COVID-19 sur les soins de santé offerts en Beauce et dans Les Etchemins. En effet, tous les jours, des examens de dépistage du cancer, des opérations et des soins préventifs sont annulés parce que les ressources doivent s’occuper des patients contaminés par le coronavirus. 

« Je félicite la population beauceronne. Il est encourageant de voir la réponse à la première dose de vaccin. Nous avons besoin de votre aide encore un peu. La deuxième dose du vaccin est très importante. On ne veut pas revenir en arrière. Donc, continuons à respecter les mesures, le temps d’atteindre notre objectif d’immunité collective, soit 75 % de la population de Chaudière-Appalaches ayant reçu ses deux doses », a lancé Dre Liliana Romero, directrice régionale de la Santé publique au CISSS de Chaudière-Appalaches.

« Le déconfinement a débuté, mais tant que nous n’aurons pas atteint un taux de vaccination élevé, il faut faire attention et respecter les mesures sanitaires », soutient aussi Dre Sandra Létourneau, médecin à l’urgence de l’Hôpital de Saint-Georges et membre du comité de bénévoles à l’origine de cette campagne de sensibilisation. 

« Je remercie celles et ceux  qui ont témoigné et rappelé l’importance de la vaccination. Les faits parlent d’eux-mêmes et nous incitent à tout faire pour nous sortir de cette pandémie le plus vite possible », a indiqué la présidente de la FSBE,  Manon  Veilleux.  Je remercie  notre député Samuel Poulin qui a soutenu financièrement l’initiative de la Fondation Santé Beauce-Etchemin et permis de mener à bien cette campagne purement locale. »

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • RP
    reste prudent
    temps Il y a 2 ans
    Merci a tous et toutes pour votre dévouement et merci a MR Samuel Poulin
    faut rester prudent ,car ce n'est pas encore terminer, on ne lâche pas si on peut avoir le calendrier pour notre 2e doses comme j'ai hate BRAVO!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Patricia Poulin sera parmi «Les Audacieuses»

Le Joseloise Patricia Poulin sera parmi Les Audacieuses qui ont accepté de relever le Défi Têtes rasées de Leucan qui se tiendra le 7 avril prochain. À 27 ans, cette pharmacienne co-propriétaire de la bannière Proxim de Saint-Éphrem-de-Beauce et du comptoir Uniprix à Tring-Jonction, est la plus jeune des dix femmes du Québec qui posent ce geste ...

durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les originaux qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 24 février Guerre en Ukraine: la vie continue malgré le conflit, reconnait Sylvain Longchamps En ...

durée Hier 15h00

L'urgence de l'hôpital de Saint-Georges un peu moins achalandée

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 81%, à 13 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 90% pour l'Hôpital de Thetford, 91% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et et 90 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...