Publicité

21 octobre 2021 - 09:00

GRAP Beauce-Sartigan

Faire l'épicerie pour quatre avec 125$: tout un défi!

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 5

Vendredi dernier, l'animateur à la station radiophonique COOL FM 103,5, Adam Veilleux, s'est mis dans la peau d’une famille à revenu modeste pour tenter d’effectuer une épicerie pour quatre personnes avec un budget de seulement 125 $.

Le défi, lancé par le GRAP Beauce-Sartigan, était ardu mais il a été relevé de justesse!

M.Veilleux a fait son épicerie, mais au départ il a dépassé le budget. Il a dû retirer trois articles pour arriver à un montant total de 124,94 $. Une mère monoparentale, Mélissa Simard, fait face à cette réalité chaque semaine et a réussi à dépenser seulement 110 $.

Pour arriver à ce résultat, les participants ont dû bien se préparer, notamment en épluchant les circulaires et en préparant un menu pour la semaine à partir des rabais. « Ça m’a demandé vraiment beaucoup de temps et d’énergie. On parle d’une heure de préparation à la maison et plus d’une heure trente à l’épicerie afin de comparer les prix et d’ajuster mon menu en conséquence », explique M. Veilleux.

Pour sa part, Mme Simard mentionne : « C’est mon quotidien. En moins de 30 minutes, j’ai fait l’épicerie pour une semaine pour mes trois enfants et moi. J’ai trouvé tout ce qu’il faut pour que mes petits cocos ne manquent de rien. » Une famille qui a un si petit budget hebdomadaire pour faire son épicerie doit trouver des alternatives. C’est le cas de Mme Simard qui partage : « je vais toujours à l’épicerie qui a le plus de rabais cette semaine-là. Aussi, avec ma mère, on s’entraide souvent. On cuisine de grandes quantités qu’on partage ensuite. Ça nous permet à toutes les deux d’économiser beaucoup de sous. »

« Un budget de 125 $ par semaine pour nourrir quatre personnes, ce n’est pas beaucoup. On ne peut pas se permettre de se gâter et on doit s’en tenir au minimum. J’ai réussi pour une semaine en sacrifiant des choses. Pour un mois, ce serait un très gros défi, un vrai casse-tête. », témoigne M. Veilleux. Ils ont réussi à acheter des aliments qui permettent de préparer des repas de base équilibrés. Notons que les produits domestiques essentiels ont été retirés du défi. Ils ne devaient pas acheter par exemple du papier hygiénique, produits nettoyants, café ou autres articles du genre.

Le scénario de cette activité a été basé sur un budget réel d’une famille de deux adultes et deux enfants de 8 et 10 ans, dont les deux parents travaillent ; l’un à temps plein dans une usine à un salaire de 19 $ de l’heure et l’autre dans un magasin à raison de 25 heures par semaine à un salaire horaire de 14 $. En prenant soin de calculer toutes les dépenses tels le loyer, l’électricité, le téléphone, l’auto, etc., il ne restait que 125 $ par semaine à la famille pour se nourrir.

L’épicerie à 125 $ est une initiative du Groupe de réflexion et d’action contre la pauvreté (GRAP) Beauce-Sartigan. Les épiceries participantes étaient Maxi Saint-Georges et Metro Laval Veilleux.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • M. Veilleux avec son Polo Lacoste à 150$ .... c'est sur que pour une personne qui n'a jamais eu à ce soucier du manque d'argent, cela doit être tout qu'un défis!

    Yan Fecteau - 2021-10-21 09:25
  • Je suis en mesure de comprendre le but du projet, mais je ne suis pas certain à quel point les participants qui doivent se soumettre à cette règle vont en sortir réellement transformer de cette expérience.

    Il est facile de faire un épicerie à 125$ et de remettre le tout à une banque alimentaire par après. Tu peux immédiatement reprendre tes habitudes alimentaires sans soucis et aller manger ton steak wagyu sur ton BBQ ou aller célébrer au restaurant.

    Pour avoir un vrai effet, j'aimerais voir le participant faire l'épicerie de cette façon pendant 4 semaines et vivre avec son épicerie quotidiennement. Certains réaliseraient vraiment ce que ça représente par après.

    Un sceptique sur l'impact du geste - 2021-10-21 09:43
  • Adam Veilleux fait ca comme un jeu alors que c'est la réalité de plusieurs familles

    Steve - 2021-10-21 10:17
  • Tu es bonne et inspirante ma belle amie Mélissa !! Lâche pas. Tu es une très bonne mère et souvient toi que tes amis son là pour toi. xoxo

    Claudia Leclerc - 2021-10-21 13:28
  • Avec toutes les augmentations de prix en épicerie, c'est vraiment pas évident avec un budget de 125$. Faut pas s'acheter des petites gâteries!

    patate - 2021-10-26 10:02