X
Rechercher
Publicité

Journée d'action nationale

Les organismes communautaires interpellent le gouvernement

durée 15h00
25 octobre 2021
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Un peu partout dans la province, les organismes communautaires ont interrompu leurs services durant la journée. Ceux de Saint-Georges ont fermé pour une durée d’une heure afin de participer au relais de fermeture des organismes communautaires de la région de Chaudière-Appalaches.

Afin de se rallier à la journée d’action nationale, la Corporation de développement communautaire (CDC) Beauce-Etchemins a organisé un rassemblement de ses membres (organismes communautaires du territoire) à l’extérieur des bureaux de la CDC pour discuter des revendications de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire » qui vise à réclamer un financement adéquat, une pleine autonomie et plus de justice sociale.

Communiqué intégral du CDC

Cette activité fut l’occasion de faire appel à la participation des organismes et de signifier leur appui à cette journée nationale d’action pour partager sur les enjeux et prendre le temps de mieux se connaître entre travailleurs communautaires. Plusieurs partenaires étaient présents pour échanger avec eux afin de mieux comprendre les services offerts à la population et la réalité vécue comme travailleurs.

Les députés de la région ont également été invités à ce rassemblement. Malheureusement, aucun n’était présent. Par contre, la CDC les rencontrera dans les prochains jours pour leur partager les revendications de la campagne ainsi qu’un bilan des impacts de la pandémie sur les organismes de notre région et sur la population. Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, et son conseiller, Renaud Fortier, étaient présents.  

Cette mobilisation a été organisée afin de faire mention qu’il est d’autant plus important dans le contexte actuel d’appuyer les organismes de la région. Dans tous les secteurs d’activités, il y a un manque de main-d’œuvre important et le milieu communautaire ne fait pas exception. Le financement insuffisant à la mission ne permet pas aux groupes communautaires d’être un employeur de choix. De plus, la pandémie n’a fait qu’accentuer cette problématique. Nos travailleurs pallient au manque de main-d’œuvre et l’épuisement se fait de plus en plus sentir.

Comme mentionné par Sarah Rodrigue, directrice générale de la CDC Beauce-Etchemins, « Depuis très longtemps, les organismes communautaires interpellent le gouvernement en raison du sous-financement attribué à la mission. Les sommes investies actuellement sont loin de couvrir tous les besoins des organismes qui répondent d’ailleurs à une multitude de problématiques pour lesquelles les services publics sont absents ou insuffisamment présents. » 

Par ailleurs, les personnes en situation de vulnérabilité ont particulièrement été touchées par la crise actuelle. Jamais le gouvernement n’a autant compté sur les organismes communautaires. Étant considérés comme services essentiels, ils ont travaillé de front afin d’aider la population. Aujourd’hui encore, les travailleurs continuent d’essuyer les contrecoups d’une crise ayant accentué les inégalités et fragilisé le filet social.

Enfin, le dépôt de La Politique de reconnaissance de l’action communautaire, qui était prévu au printemps 2021, a été reporté de nouveau. Par ce retard, nous remarquons encore une fois un désengagement de l’État vis-à-vis l’action communautaire. 

Pour terminer, cette journée était une belle occasion pour mentionner nos enjeux communs et nos réalités vécues au quotidien dans la gestion de nos organisations. Bien que le réseau communautaire travaille à trouver des solutions pour diminuer la pauvreté et qu’il intervient directement auprès de la population qui en a besoin, l’apport des partenaires, des élus et du gouvernement est essentiel pour nous. Les forces du communautaire sont la solidarité, le travail en partenariat et la réalisation d’actions concrètes dans notre communauté. Pour la prochaine année, les organismes souhaitent avoir une reconnaissance réelle afin d’avoir moins de soucis de gouvernance et d’offrir de façon maximale des services à la population.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...

durée Hier 16h15

Une 106e revue annuelle pour le Corps de Cadets 619

Le Corps de Cadets 619 de Beauceville a récompensé ses membres lors de sa 106e revue annuelle tenue le 18 mai au manège militaire. Vingt-cinq cadets et cadettes âgés de 12 à 18 ans ont paradé et participé à la remise de prix. Le cadet adjudant-chef Xavier Paquet a reçu le prix « Cadet d’exception de la ligue des cadets de l’armée du Canada ». ...

durée Hier 13h30

COVID-19 : un décès dans Beauce-Sartigan

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, deux personnes sont décédés en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan et une dans la MRC des Appalaches.  Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région ...