Publicité

16 décembre 2021 - 09:52

Texte commandité

3 choses à savoir sur la canneberge

 

La canneberge est une plante qui pousse à l’état sauvage dans les tourbières des régions froides. Elle produit une petite baie rouge. On la surnomme la grande airelle rouge d’Amérique du Nord, la pomme de pré, l’Atoca ou le cranberry, selon les pays. 

Le jus de canneberge rentre dans la composition de nombreux cocktails. Ce fruit est apprécié pour son goût sucré acidulé, astringent et âpre. En dehors du jus de fruit, la canneberge peut être consommée sous différentes formes. En effet, cette baie riche en vitamines et en polyphénols possède d’excellentes vertus thérapeutiques.

Prévention des maladies dentaires et digestives

La consommation de canneberge sous forme de gélules de canneberge et de poudre de canneberge bio, grâce à l’action de ses polyphénols, permettrait de prévenir et de traiter la carie dentaire, de réduire la formation de la plaque dentaire, mais aussi prévenir la survenue des maladies parodontales.

La bactérie Helicobacter pylori est responsable de plusieurs problèmes d’estomac tels que les gastrites et les ulcères gastriques et duodénaux. Des études prouvent que la consommation régulière du jus de canneberge préviendrait des infections à cette bactérie.

Prévention des infections urinaires et respiratoires

La canneberge est connue pour prévenir les cystites. La plupart des cystites sont causées par la bactérie Escherichia Coli. Cette dernière se fixe à la paroi urothéliale grâce à une protéine nommée adhésine. En effet, le «  PAC A » présent dans la canneberge agit en inhibant l’adhésion de cette bactérie à la paroi urothéliale. 

Alors, malgré le fait que des études précises n’ont pas encore été menées pour attester ce rôle de la canneberge dans les préventions des maladies urinaires, cette baie est toujours utilisée prioritairement à cet effet, ainsi que dans la purification du système rénal. 

La canneberge possède également des vertus qui permettent de lutter contre les maux hivernaux tels que la grippe et le rhume et contre d’autres virus.

Un pouvoir antioxydant intéressant

La canneberge possède un pouvoir antioxydant exceptionnel, la meilleure après celle du bleuet. 

Parmi les composés antioxydants présents dans la canneberge, on trouve le resvératrol, l’acide ursolique et les flavonoïdes. Ces dernières sont de puissants antioxydants qui ont une action neutralisante sur les radicaux libres du corps. 

Ceci permet de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, des cancers et des maladies liées à la vieillesse. Ainsi, pour profiter de cet action préventive de la canneberge, il faudrait la consommer régulièrement.

La canneberge est dotée de plusieurs vertus thérapeutiques telles que la prévention des infections urinaires et respiratoire, la prévention des maladies dentaires et digestives, sans oublier son puissant pouvoir antioxydant. D’où l’intérêt de la consommer régulièrement sous toutes ses formes.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.