X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo avec Caroline Brown de la DPJ Chaudière-Appalaches

Réforme de la Loi sur la protection de la jeunesse: l'enfant doit être la considération première

durée 17h00
14 février 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

L’intérêt de l’enfant ne doit pas être une considération parmi tant d’autres, mais la considération première dans l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) au Québec.

C'est le sens d'une lettre ouverte que viennent de rendre publique les directrices et les directeurs de la protection de la jeunesse du Québec, dont celle de la région de Chaudière-Appalaches, Caroline Brown.

Le gouvernement a présenté le projet de Loi 15, qui a pour but de modifier la LPJ, à la suite du dépôt, en mai dernier, du rapport de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, sous la présidence de Régine Laurent.

« En tant qu’experts dans l’application de cette loi, nous saluons favorablement le présent projet de loi et les avancées juridiques. Mais nous croyons que des  précisions s’avèrent nécessaires », a laissé savoir Mme Brown lors d'une entrevue vidéo accordée à EnBeauce.com

Outre le caractère particulier en regard du principe qui veut que le bien-être et la sécurité des enfants sont une priorité au sein de notre société, les dirigeants des DPJ croient que le processus judiciaire doit être facilitant, fluide et rapide pour l’enfant et sa famille, en raison de l’impact immense, en termes de stress, que génèrent les délais judiciaires. Des leviers concrets pour y parvenir méritent d’être précisés dans le projet de loi, a indiqué la directrice pour Chaudière-Appalaches.

En termes de confidentialité et communication de renseignements, le débat autour de cette question doit impérativement se recentrer sur l’intérêt de l’enfant. La LPJ doit être claire à  cet effet. Elle doit permettre la concertation entre les adultes qui gravitent autour de l’enfant  afin que toutes les actions convergent pour le protéger. « Protéger un enfant c’est l’affaire de tous. »

Les représentants des DPJ auront l'occasion de se faire entendre devant la commission parlementaire qui étudie le projet de réforme de la LPJ alors qu'ils présenteront les grands points de leur mémoire demain matin.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec la directrice de la Direction de la protection de la jeunesse de Chaudière-Appalaches, Caroline Brown.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h15

COVID-19 : deux décès en Beauce

Selon le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui, quatre personnes sont décédées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, dont deux en Beauce. Une des personnes décédées résidait dans la MRC de Beauce-Sartigan, une dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, une dans la MRC de Lotbinière et une dans la Ville de Lévis. Le nombre ...

durée Hier 4h00

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...

26 mai 2022

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...