Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées

Un espace de bienveillance dans les Etchemins

durée 04h00
17 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, divers acteurs provenant des milieux municipaux, communautaires et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches se sont réunis à Saint-Magloire pour inaugurer le premier « Espace de bienveillance des Etchemins ».

Ce bel espace public, situé près de la salle municipale de Saint-Magloire, a été aménagé afin de sensibiliser la population à la bienveillance envers les aînés et à la maltraitance qu’ils peuvent parfois vivre.

Chacun des espaces est composé de deux bancs positionnés à 45 degrés pour favoriser les conversations et les rencontres, d’un bac à fleurs mauves, couleur de la lutte à la maltraitance, et d’un panneau sur lequel un message de sensibilisation à la bienveillance est gravé. Cet aménagement se veut également un symbole de solidarité, de cohésion sociale et d’ouverture à l’autre, des ingrédients essentiels à la bienveillance.

Deux autres espaces verront le jour sous peu, soit à Saint-Luc-de-Bellechasse et à Saint-Camille-de-Lellis. D’ailleurs, les membres du comité de travail à l’origine de l’initiative invitent les autres municipalités des Etchemins qui voudraient se joindre aux projets d’espaces de bienveillance à les contacter.

Soulignons que le 15 juin de chaque année marque la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées, une réalité qui est malheureusement encore trop présente. On estime qu’au Canada, entre 4 et 7 % des aînés vivant à domicile pourraient être victimes de maltraitance.

Ce projet, d'un peu plus de 10 000 $ a été mis sur pied par un comité de travail issu du Comité de lutte envers la maltraitance des aînés des Etchemins et de partenaires municipaux.

« Je me réjouis de la mise en place de cette belle initiative qui a regroupé, dans un beau travail de collaboration, tous les partenaires de la communauté qui œuvrent à la santé et au bien-être des aînés de chez-nous. Ce projet illustre parfaitement que la bientraitance envers nos aînés est une responsabilité collective. J'espère que ce projet s'étendra partout dans la région! », indique  Patrick Simard, président-directeur général du CISSS de Chaudière- Appalaches.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Quelque 600 ménages pourraient devoir être hébergés pendant des semaines

Le nombre de ménages québécois sans logement, pour l'instant 600, «pourrait continuer d'augmenter dans les prochains jours», a prévenu samedi la porte-parole du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), Véronique Laflamme, en conférence de presse à Montréal. L'organisme présentait son annuel bilan du lendemain des déménagements ...

La pénurie de lait maternisé se poursuivra tout l'été, selon Santé Canada

La pénurie de lait maternisé spécialement conçu pour les bébés souffrant d'allergies alimentaires et de certaines conditions médicales sévit toujours à l'échelle nationale, et devrait se poursuivre tout au long de l'été, selon Santé Canada. Le ministère fédéral indique que les livraisons de préparations spéciales devraient être disponibles dans ...

Prix hommage des aînés pour Élisabeth Bourque

Élisabeth Bourque, une résidente de Notre-Dame-des-Pins, vient de recevoir le Prix hommage aînés 2020 pour son implication bénévole exceptionnelle auprès des aînés. La distinction a été décernée par la Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches, en collaboration avec l’Unité régionale de loisir et de sport de Chaudière-Appalaches, ...