Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des salaires plus bas en Beauce

Grève chez Agropur: le syndicat hausse le ton

durée 10h00
10 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Près de 185 salariés de l'usine Agropur de Beauceville ont déclenché une grève ce lundi 8 mai. Le syndicat Teamsters a annoncé l'arrêt des opérations tant que les revendications de ces derniers ne seront pas prises au sérieux par la partie patronale. 

Les salariés ont trois demandes bien définies. Tout d'abord, une nouvelle convention collective afin de pouvoir redonner un contrat aux employés. Ensuite, il y a le problème des mobilités internes : « Si un salarié souhaite aller d'un poste à un autre en interne, c'est très difficile, car il y a un système de points. Ce que nous voulons en priorité, c'est conserver les acquis, » a déclaré Marc-André Gauthier, directeur des communications chez Teamsters Local 1999

Le plus gros point est celui des salaires. En effet, les employés se plaignent des différences salariales entre les usines du groupe. « Les salariés de la Beauce sont beaucoup moins payés que les autres. Si je prends l'exemple d'un électromécanicien ici, il sera payé environ 30 $/h alors qu'un étudiant qui arrive à l'usine de Granby va toucher beaucoup plus. Nous demandons un rattrapage, pas d'augmentation, mais que tout le monde soit au même niveau, » a estimé Marc-André Gauthier. 

Des négociations difficiles

Dans les bureaux d'Agropur, cette grève est vécue comme une situation qui n'est gagnante pour personne. « Nous sommes vraiment déçus de voir le syndicat prendre cette décision. Nous souhaitons rapidement trouver une entente juste et équitable et les négociations sont toujours en cours, » a expliqué Guillaume Bérubé, responsable de la communication chez Agropur.  

Du côté du syndicat Teamsters, la grève était devenue une évidence face au « manque de respect de la partie patronale ». « Les salariés sont sans contrat depuis le 31 janvier. D'habitude, on essaye quand même d'éviter une telle situation. Mais là, sans proposition, les employés ont été écoeurés, » a détaillé Marc-André Gauthier.

Un conciliateur présent depuis le début des négociations

Les syndicats regrettent aussi le manque de dialogue dès le début des négociations, avec la venue d'un conciliateur. « J'ai fait beaucoup de négociations et je peux assurer que c'est très rare de voir cette personne intervenir si tôt, » a lancé Marc-André Gauthier.

La partie patronale, elle, a contesté ces propos en mettant en avant le fait que le conciliateur n'est intervenu qu'à partir du mois d'avril. « Nous avons débuté les discussions au début de l'hiver. Nous avons attendu près de 10 réunions avec le syndicat avant de faire appel à un conciliateur, neutre et impartial, à partir de la mi-avril pour nous aider. Le but est vraiment de pouvoir trouver une entente satisfaisante, » a ajouté Guillaume Bérubé. 

« Évidemment qu'il est intervenu seulement au mois d'avril, nous refusions sa présence lors des réunions avec la partie patronale qui en avait fait la demande dès le début ! » a répondu le syndicat. 

Trouver rapidement une solution pour éviter les pertes

Par ailleurs, une autre inquiétude est présente dans les bureaux d'Agropur concernant la perte du lait. « Actuellement, nous avons un accord avec les Producteurs de lait du Québec qui récupèrent une partie de la production. Mais il est clair que si la grève dure plus longtemps, il y a un vrai risque de perdre du lait et nous voulons vraiment éviter cette situation, » a conclu le responsable de la communication. 

Pour l'heure, syndicat et patronat ont une nouvelle réunion prévue ce matin à Québec afin de relancer les négociations. « Nous avons maintenant l'impression d'être entendus. Nous verrons ce qui sortira de cette nouvelle rencontre, mais tous les salariés souhaitent évidemment retourner au travail, » a terminé Marc-André Gauthier.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les pères du Québec confiants dans leur rôle de parent

L'Institut de la statistique du Québec a diffusé cette semaine une publication intitulée Pratiques et attitudes parentales, relations, santé et bien-être des mères et des pères, réalisée à partir de l'étude longitudinale Grandir au Québec. Cette étude permettra de suivre jusqu'à l'âge adulte plus de 4 000 enfants nés en 2020-2021. Son objectif ...

durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 8 juin La Beauce amasse plus de 153 000 $ en soutien aux enfants atteints de cancer La ...

durée Hier 15h00

Don de 20 000$ à deux organisations de Sainte-Marie-de-Beauce

Les profits générés par le 5e Tournoi de golf Thomas Chabot ont été remis à deux organismes de Sainte-Marie-de-Beauce. En effet, une somme de 10 000 $ a été versée à l'Association de hockey mineur Beauce-Nord et un même montant, au club de golf de Sainte-Marie. Il faut expliquer que les argents distribués proviennent du tournoi de l'an dernier ...