Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Institut de la statistique du Québec

Migrations interrégionales au Québec: l'effet de la pandémie est clairement passé

durée 04h00
22 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La fin de la pandémie de COVID-19 a eu un effet marqué sur les migrations interrégionales au Québec, qui ont reculé de 15,4 % entre le 1er juillet 2022 et le 1er juillet 2023 par rapport à la période d’un an qui a précédé, aux mêmes dates.

L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) signale dans un compte-rendu publié jeudi que cette baisse a mis un terme au rebond des migrations interrégionales qui avait notamment été alimenté par le fait qu'un nombre accru de personnes avait quitté les grands centres pendant la crise de la COVID-19. 

Le nombre de ces migrations entre 2022 et 2023 a même atteint son niveau le plus bas depuis que les données sont compilées, en 2001-2002. 

En 2022-2023, Montréal a perdu 25 600 personnes dans ses échanges migratoires avec les autres régions administratives. Cependant, en 2020-2021, la région avait connu des pertes de 48 300 personnes, les plus lourdes en une vingtaine d'années.

Entre-temps, le bilan est resté favorable pour quelques régions du Québec.

Celle de Lanaudière a réalisé des gains nets de 6100 personnes, devant celle des Laurentides qui a affiché un solde positif de 5200 personnes. Les gains de ces deux régions ont toutefois diminué depuis 2020-2021, principalement en raison d'une baisse du nombre d'entrants en provenance des autres régions.

L'Estrie avait profité de gains records en 2020-2021, mais son solde de 3650 personnes en 2022-2023 est resté l'un des plus élevés jamais enregistrés.

Il en a été de même pour la Mauricie, le Centre-du-Québec, la Chaudière-Appalaches, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Bas-Saint-Laurent et le Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui affichent toutes leur troisième ou quatrième bilan en importance depuis 2001-2002. Dans toutes ces régions, une tendance à l'amélioration du bilan migratoire interrégional s'observait déjà avant la pandémie.

Les échanges migratoires interrégionaux ont engendré des gains moindres pour la Capitale-Nationale et la Montérégie dans la dernière année. Le bilan de la région de Québec a été supérieur à ce qu'il a souvent été, mais celui de la Montérégie a été en 2022-2023 son plus faible enregistré depuis le début des années 2000.

Laval et l'Outaouais ont récemment basculé parmi les régions déficitaires dans leurs échanges migratoires, mais leurs pertes nettes ont été de faible ampleur en 2022-2023. Les trois autres régions déficitaires sont situées plus loin des principaux centres urbains : l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec, où les soldes sont négatifs depuis bon nombre d'années.

L’Institut de la statistique du Québec ajoute dans son bilan que les Municipalités régionales de comté (MRC) où se trouvent les plus grands centres urbains ont toutes présenté un solde migratoire interne négatif en 2022-2023, à l'exception notable de la région de Québec. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les collectes de sang à venir dans la région

L'organisme Héma-Québec tiendra prochainement des collectes de sang dans la région. Voici les dates et les lieux des cliniques programmées: Lundi 15 avril Saint-Prosper: Centre récréatif Desjardins, de 13 h 30  à 19 h 30. Objectif: 100 donneurs. Mardi 16 avril Saint-Éphrem-de-Beauce: Complexe multifonctionnel, de 14 h  à 20 h. Objectif: ...

durée Hier 19h29

Deux collègues remportent le tirage de la 15e Maison Moisson Beauce

Jean-François Labrecque, de Saint-Georges, et Jean Tanguay, de Saint-Gédéon-de-Beauce, ont remporté le tirage de la 15e Maison Moisson Beauce. C’est ce soir à la Maison Moisson Beauce, sous la surveillance de la firme comptable Blanchette Vachon s.e.n.c.r.l., que s’est déroulé le tirage en présence de la Fondation Moisson Beauce, de Desjardins, ...

10 avril 2024

La SAQ lance sa 15e campagne au profit des banques alimentaires

Pour répondre à leurs besoins, la Société des alcools du Québec (SAQ) remettra un repas aux banques alimentaires du Québec, dont Moisson Beauce, pour chaque produit du Québec vendu dans ses succursales entre le 11 au 17 avril. Les demandes d’aide alimentaire ne cessent de croître depuis plusieurs années. De nouvelles données tracent d’ailleurs un ...