Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les négociations au point mort

Déjà deux mois de grève au sein du service des loisirs de Saint-Georges

durée 10h00
3 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Germain Chartier
email
Par Germain Chartier, Journaliste

Les grévistes du service des loisirs et de la culture de la Ville de Saint-Georges ont participé, ce mercredi 1er mai, à l’assemblée générale du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches ainsi qu’à une manifestation dans les rues de la capitale à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs.

Les grévistes du service des loisirs ont par ailleurs annoncé être présents à chaque événement sur le territoire, notamment au Festival Beauceron de l'Érable du 10 au 12 mai.

Après deux mois de grève, le syndicat semble surpris de la position de la ville face aux demandes de ses employés.

« Très honnêtement, on n’aurait jamais cru en venir là. Nos demandes sont légitimes et raisonnables », a expliqué Mario Boissé, président du syndicat.

« Je l’ai déjà dit et je vais le répéter, ce n’est pas acceptable en 2024 que des syndiqués s’appauvrissent », a complété Simon-Mathieu Malenfant, vice-président trésorier de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN). « On va mener la bataille jusqu’au bout, mais c’est clair pour nous que c’est l’entêtement de la municipalité qui étire les choses. »

Un conflit parti pour durer ?

Par ailleurs, malgré le temps déjà écoulé, le syndicat a expliqué maintenir le cap tant que leurs demandes ne seront pas entendues.

« Si la Ville de Saint-Georges espère épuiser les grévistes en faisant durer le conflit, elle fait un bien mauvais calcul », estime Barbara Poirier, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN). « La CSN a les moyens de soutenir moralement et financièrement les grévistes de Saint-Georges aussi longtemps qu’ils le jugeront nécessaire. À la CSN, on ne laisse jamais personne derrière. »

Par ailleurs, les grévistes comptent aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens dès la semaine prochaine. Ils seront présents dans tous les festivals et activités se tenant dans des installations municipales, à commencer par le Festival Beauceron de l’Érable à l’espace Carpe Diem.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

La Légion royale remet près de 7 000 $ à la communauté

À chaque année, lors de la période du Jour du Souvenir, plusieurs membres de la Filiale La Beauce de la Légion royale du Canada, se rendent dans quelques commerces de la région afin d’offrir le coquelicot, en mémoire des militaires qui ont servi au sein des Forces armées du Canada lors des différents conflits et qui, pour certains d’entre eux, ont ...

durée Hier 16h15

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 18 mai  Design d'intérieur: appel de projets pour des services d'aménagement Pour une ...

durée Hier 15h00

Campagne du «Biscuit Sourire»: près de 70 000 $ amassés en Beauce

La campagne du Biscuit Sourire a permis d'amasser en Beauce, par le biais des restaurants Tim Hortons de Saint-Georges et de Saint-Prosper, un montant total de 68 890 $. La somme sera versée à l’Association des personnes handicapées de la Chaudière (APHC), un organisme communautaire qui offre des services aux personnes handicapées de même qu’à ...