Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prévenir les conséquences graves

Coqueluche: vaccination des femmes enceintes et des bébés

durée 12h00
22 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches souhaite sensibiliser les femmes enceintes et les parents de bébés aux dangers associés à la coqueluche et encourage la vaccination comme mesure de protection.

La vaccination contre la coqueluche peut réellement prévenir des hospitalisations et des décès, particulièrement chez les enfants de moins d’un an.

La région de la Chaudière-Appalaches est fortement touchée par une hausse des cas de coqueluche depuis quelques mois, tout comme le reste du Québec. Depuis le début de l’année, c’est plus de 600 cas qui ont été déclarés dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Recommandations pour les femmes enceintes

Il est fortement recommandé que les femmes enceintes se fassent vacciner contre la coqueluche à partir de la 26e semaine de grossesse. En plus d’être sécuritaire pour la femme enceinte et son bébé, le vaccin permet d’éviter jusqu’à 90 % des hospitalisations (neuf sur 10) et 95 % des décès (19 sur 20) liés à la coqueluche chez les enfants de moins de trois mois. Les femmes enceintes peuvent prendre rendez-vous pour la vaccination en appelant à leur CLSC ou au 1 855 480-8094. (lundi au vendredi de 8 h à 18 h).

Le CISSS de Chaudière-Appalaches commence une campagne de relance téléphonique auprès des femmes enceintes au 3e trimestre qui n’ont pas été vaccinées afin de les soutenir dans la prise de rendez-vous et de leur donner toute l’information nécessaire pour protéger leur bébé contre la coqueluche. 

Recommandations pour les parents de jeunes enfants

Les premières doses contre la coqueluche sont données à deux, quatre et 12 mois de vie. Malgré les vacances estivales, il est important de ne pas prendre de retard sur les vaccins prévus, surtout dans le contexte actuel. Toutefois, il n’est jamais trop tard pour faire vacciner votre bébé. Une dose de vaccin est aussi requise entre quatre et six ans, entre autres pour éviter que ces enfants transmettent la coqueluche à un petit frère ou une petite sœur. La prise de rendez-vous pour ces vaccins est disponible sur clicsante.ca.

Recommandations aux familles

La Direction de santé publique souhaite également sensibiliser les familles ayant des personnes vulnérables aux complications de la coqueluche, soit les enfants de moins d’un an et les femmes enceintes au 3e trimestre, de consulter rapidement si un membre de la famille présente des symptômes de coqueluche pour obtenir les traitements appropriés si nécessaire. Si une personne vulnérable a été en contact avec une personne atteinte de coqueluche dans les trois dernières semaines et qu’elle ne présente pas de symptômes, elle doit contacter Info-Santé au 811 pour une évaluation sur la pertinence d’obtenir un traitement préventif.

Finalement, toute personne qui a un diagnostic de coqueluche ou qui présente les symptômes de la maladie devrait éviter les contacts avec les bébés de moins d’un an et les femmes enceintes en fin de grossesse.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix reprend ses fonctions

Le diocèse de Québec a annoncé, ce lundi 22 juillet, le retour en poste du cardinal Gérald Cyprien Lacroix en tant qu'archevêque de Québec, après un retrait volontaire de six mois. Par respect pour le processus judiciaire dans lequel il est mis en cause, l’archevêque confie à Mgr Marc Pelchat, évêque auxiliaire à Québec, la gestion de l’action ...

durée Hier 16h15

C'est la Semaine nationale de prévention de la noyade

C'est aujourd'hui que s'ouvre la 31e édition de la Semaine nationale de prévention de la noyade alors que plusieurs milliers de Québécoises et Québécois sont en vacances à travers la province. Cette année, sous le thème « La noyade est évitable », la Société de sauvetage réitère son engagement à lutter contre l’occurrence des noyades au travers ...

20 juillet 2024

La revue de la semaine

Une actualité encore bien chargée de nouvelles cette semaine en Beauce. C'est pourquoi notre équipe de journalistes vous propose de voir ou revoir les articles et entrevues qui ont été publiés ces derniers jours et que vous avez peut-être manqués.  Samedi 13 juillet Les policiers et policières approuvent l’entente de principe à 70% Les 5 800 ...