Publicité
20 août 2019 - 18:00

L’athlète de Saint-Prosper réalise un rêve

Simon LeBlanc s’est qualifié pour les championnats du monde d’Ironman à Hawaï

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Après avoir terminé en 2e position dans la catégorie des 25-29 ans au Ironman Mont-Tremblant, Simon LeBlanc s’est qualifié pour les championnats du monde qui auront lieu le 12 octobre prochain à Kailua-Kona, à Hawaï.

À lire également : 
Simon LeBlanc : en voie de devenir professionnel dans le circuit Ironman

C’est en 9 heures et 21 minutes que l’athlète de Saint-Prosper a complété les 3,8 km de nage, 180,2 km de vélo et 42,2 km de course à Mont-Tremblant dimanche dernier. 

Simon LeBlanc avait confié à EnBeauce.com au mois de juillet qu’il ne ménageait aucun effort pour obtenir son laissez-passer pour Hawaï et ainsi réaliser son rêve de se mesurer aux meilleurs du globe. C’est maintenant chose faite.  

L’incertitude planait toutefois dimanche soir, car ce sont seulement les premiers et parfois les seconds de chaque catégorie qui peuvent se qualifier pour les championnats du monde. La bonne nouvelle a été annoncée lundi en mi-journée. 

Support de ses proches 

Si les épreuves de nage et de vélo se sont déroulées sans heurt, il admet que la course a été plus difficile. 

« Au 13e kilomètre, mes jambes coopéraient moins », nous a-t-il dit au téléphone. « Quand il reste une heure et demie de course à pied et que tu es cassé, tu penses juste à finir. Tu te dis qu’au pire tu vas finir sur les genoux. » 

Simon reconnaît que sans le support de sa famille, de ses amis et des bénévoles, il n’y serait pas arrivé. Plusieurs de ses proches étaient présents sur place pour l’encourager. Ce n’est pas sans émotion qu’il nous a confié que son père est venu courir quelques kilomètres à ses côtés. 

« Ça m’a donné des ailes », explique-t-il. « Un événement comme ça, c’est tellement long que tu penses à tout lâcher parce que ça fait mal et c’est tough. Je pensais à tout le monde qui pensait à moi. »

Pas d’attente  

Les attentes du jeune entrepreneur étaient à leur comble lors du Ironman Mont-Tremblant, cependant, il se dirigera vers Kailua-Kona avec un état d’esprit bien différent. 

« Je m’en vais là-bas comme un néophyte : je vais être en exploration. Je veux profiter du moment présent. Je veux voir c’est quoi pour y retourner. »

Simon devra s'acclimater aux températures très chaudes de l’île du Pacifique, en plus du décalage horaire. Pour se faire, il compte arriver 7 à 10 jours à l’avance. En attendant, il devra maintenir la cadence de son entraînement, en plus de trouver des commanditaires.

Des Beaucerons qui font bonne figure 

Il serait difficile de passer à côté de la performance exceptionnelle de la triathlonienne beauceronne Édith Pépin lors du Ironman Mont-Tremblant. Elle a terminé au premier rang de la catégorie des 30-34 ans en complétant l’épreuve en 10 heures et 12 minutes seulement, ce qui lui permettra de s’envoler pour les championnats du monde. L’athlète du Lac-Poulin a malheureusement décliné notre demande d’entrevue. 

Soulignons également la participation du Beauceron Normand Poulin dans la catégorie des 55-59 ans qui a fini l’épreuve en 13 heures et 17 minutes. 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.