Publicité

2 septembre 2020 - 06:00

Une fin de semaine pour apprendre à chasser ou partager sa passion

Première édition de « Relève à la chasse » le 31 octobre et 1er novembre  

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs innove pour stimuler la relève des chasseurs de cerfs de Virginie, favoriser la pratique de l’activité ainsi que le transfert de connaissances en organisant la première édition de Relève à la chasse qui aura lieu le 31 octobre et premier novembre.

L'événement se tiendra dans toutes les zones de chasse, à l’exception de l’île d’Anticosti. Ces dates sont ajoutées au calendrier de chasse habituel et sont réservées aux apprentis chasseurs et à leurs accompagnateurs.

La relève est invitée à participer en s’inscrivant d’ici le 20 septembre sur le site Internet du Ministère, la page Web de Relève à la chasse, ou par téléphone (1 877 627-6286).

Cette fin de semaine de chasse destinée à la relève est une initiative découlant du Plan de gestion du cerf de Virginie 2020-2027. Elle vise à assurer la pérennité de la chasse au cerf de Virginie, une pratique permettant de mettre en valeur ce gibier et d’assurer une saine gestion des populations.

En plus de générer des retombées économiques dans différentes régions — près de 100 millions de dollars de produit intérieur brut, elle a aussi pour but d’assurer une relève de chasseurs de cerfs de Virginie au Québec et contrer ainsi la diminution du nombre d’adeptes. 

Conditions d’admissibilité pour la relève

• Obtenir un permis éducatif afin d’être autorisé à chasser le cerf de Virginie pendant la fin de semaine de chasse destinée à la relève (sans frais).

• Correspondre à l’un des trois profils ci-dessous et être un résident du Québec :
       - être âgé de 12 à 17 ans au 31 octobre 2020 et détenir un certificat                                 de chasseur approprié, selon l’arme utilisée;
       - détenir un permis d’initiation à la chasse;
       - être un nouveau chasseur certifié en 2019.

• Au moment de la chasse, posséder un permis de chasse au cerf de Virginie valide associé à la zone de chasse où se pratiquera l’activité. Il demeure possible de chasser en vertu du permis d’un adulte (certaines conditions s’appliquent).

Règles d’accompagnement

• Les accompagnateurs n’ont pas besoin de s’inscrire pour participer à la fin de semaine de la relève.

• Les règles qui concernent l’accompagnement des jeunes de 12 à 17 ans et les détenteurs de permis d’initiation demeurent les mêmes que celles en vigueur pendant les périodes de chasse habituelles, à l’exception que l’accompagnateur adulte n’a pas le droit de chasser et ne peut avoir une arme en sa possession.

• Les accompagnateurs doivent aussi respecter l’âge requis, être titulaires d’un certificat valide approprié à l’arme utilisée par le participant et respecter le nombre maximal de personnes qu’il est possible d’accompagner.

• Les participants devront respecter les directives de la Santé publique durant l’activité (p. ex., mesures de distanciation, port du masque, etc.).

Tous les détails concernant les modalités d’inscription pour participer à la fin de semaine de la relève et la réglementation qui y est associée sont accessibles sur la page Web Relève à la chasse

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.