Publicité

23 septembre 2020 - 10:00

Division du territoire

Retour du hockey: Adstock n'attendra pas les bras croisés

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Depuis la sortie médiatique et les demandes d’appui en vue de ramener du hockey à l’aréna du secteur Saint-Méthode, le comité Hockey mineur Adstock, la Municipalité d’Adstock et son service des loisirs n’entendent pas baisser les bras pour autant et n’attendra pas à l’année prochaine pour que se jouent des matchs d’hockey dans ses installations.

C'est du moins ce qu'a laissé savoir le président du comité Hockey mineur Adstock, David Blanchette, par voie de communiqué de presse.

Rappelons que dans un article paru le 14 août dernier sur EnBeauce.com, le directeur des opérations de Hockey Québec Chaudière-Appalaches, Éric Turcotte, avait indiqué que son organisme examinerait la demande de l’association du hockey mineur local d'Adstock sur la division territoriale mais que le dossier ne connaîtra pas de dénouement pour la nouvelle saison.

« Nous avons bien reçu la demande mais notre priorité est de partir la nouvelle saison dans les conditions que vous savez [COVID-19] et nous ne règlerons pas la question cette année », avait-il fait savoir. 

M. Turcotte avait aussi précisé que le comité d'Adstock n'est pas une entité reconnue et membre de l'organisation parce qu'elle ne rencontre pas les critères d'admissibilité de Hockey Québec et c'est pour cette raison que le président de l'association de hockey mineur Haute-Beauce, Marco Poulin, s'en remet entièrement à Hockey Québec pour trancher la question des territoires puisque cela n'est pas de la juridiction des associations locales et inter-régionales.

Pour le président du comité Hockey mineur Adstock, David Blanchette, il est primordial de continuer les démarches, même si aucun changement ne sera fait pour la saison 2020-2021.

« Il y a beaucoup d’injustice dont la division de notre territoire et l’attribution des heures de glace présentement. Nous tentons de convaincre l’AMH Haute-Beauce du bien fondé de notre demande à l’effet que des matchs devraient avoir lieu au Complexe sportif Mariette et Joseph Faucher, ce qui n’est pas le cas présentement. Nous travaillons fort pour les jeunes mais également pour les familles. D’ailleurs, les parents sont mobilisés et nous appuient sans relâche dans ce dossier. Le but de notre approche consiste à être considéré équitablement avec les autres municipalités qui composent soit l’Association de Hockey mineur Appalaches ou celle d’Haute-Beauce selon le nombre de joueurs fourni par localité. »

Il y a plusieurs années, Hockey Québec a scindé le territoire d’Adstock en deux, faisant évoluer une partie des joueurs auprès de l’Association de Hockey mineur Appalaches et une autre auprès d’Haute-Beauce. Au total, c’est plus d’une quarantaine de jeunes qui sont inscrits dans le hockey mineur. Toutefois, ni l’Association de Hockey mineur Appalaches ni l’Association de Hockey d’Haute-Beauce utilisent l’aréna du secteur de Saint-Méthode pour le moment.

À lire également:
Hockey mineur à Adstock: le dossier ne sera pas réglé pour cette saison
Hockey mineur Adstock demande l'intervention de Hockey Québec

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des athlètes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière sportive hors du commun ? Vous faites partie d'une équipe sportive qui a particulièrement bien performé dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.