Publicité

Chroniques financières, par

10 septembre 2012 - 16:31

Guidez les premiers pas financiers de vos enfants

6 à 12 ans
Faites de l’épargne un jeu amusant! Donnez à votre enfant une tirelire qu’il remplira de pièces de monnaie reçues de vous et d’autres personnes. Quand le temps sera venu, ouvrez-lui son premier compte bancaire et commencez à lui donner une allocation clairement liée à l’accomplissement de certaines tâches. Il est préférable que le montant de l’allocation soit fixe afin qu’il apprenne à faire la différence entre dépenser et épargner. Encouragez-le à mettre au moins dix pour cent de son allocation de côté et expliquez-lui comment l’intérêt pourra faire croître ses économies. Des jeux de société ou des sites Web interactifs comme le site de la Banque du Canada (www.banqueducanada.ca) et le site de la Fondation canadienne d’éducation économique (www.moneyandyouth.cfee.org) sont aussi d’excellents outils d’éducation économique.

Profitez du magasinage pour parler des cartes de débit et de crédit et souligner que les taux d’intérêt de la plupart des cartes de crédit sont nettement plus élevés que sur les autres formes de prêt, comme le prêt personnel.

12 à 16 ans
Aidez votre enfant à faire un budget simple et recommandez-lui de conserver ses reçus et factures afin qu’il sache où va son argent. En réservant une partie de son argent aux dons de bienfaisance, il comprendra qu’il peut faire du bien dans sa collectivité avec son argent. Lorsqu’il accomplit une tâche spéciale, remettez-lui une « prime » à la condition qu’il l’investisse. Apprenez-lui de nouveaux concepts comme l’intérêt composé et expliquez-lui que l’on peut économiser de l’impôt grâce à des véhicules de placement à long terme comme le REER.

16 à 18 ans
Demandez à votre enfant de produire une déclaration de revenus dès qu’il se trouve un emploi pour lequel il reçoit un feuillet T4. Il constatera de lui-même les effets de l’impôt sur le revenu et il continuera à accumuler des droits de cotisation à un REER. Cosignez une demande pour une carte de crédit à limite peu élevée à son nom. Surveillez de près l’utilisation de la carte de crédit et insistez sur l’importance de toujours payer son solde à temps afin de maintenir sa cote de crédit et d’éviter les frais d’intérêt et de retard élevés. Utilisez les relevés mensuels de la carte de crédit pour discuter avec votre enfant de ses habitudes de consommation et de ce qu’il devrait faire de son pouvoir d’achat.

Faites participer votre enfant aux discussions sur les finances familiales et expliquez-lui la nécessité d’équilibrer les dépenses et les revenus. Familiarisez-le avec les produits d’épargne et de placement (actions, obligations, certificats de placement garanti, régimes d’épargne enregistrés et non enregistrés), les produits d’assurance qui permettent d’assurer la stabilité financière et la sécurité de la famille ainsi que les concepts de placement comme la diversification du portefeuille et le rendement obtenu en fonction du risque.

Si vous avez besoin d’aide ou de renseignements pour parler d’argent avec vos enfants, appelez votre conseiller professionnel.

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: