Publicité

BLOGUE | Aviation, par

26 avril 2020 - 04:00

Instruments de vol

LES Instruments de vol

Dans un premier temps, il faut mentionner que la très grande majorité des avions ont un tableau de bord qui se divise en trois sections:
- les instruments reliés au vol en tant que tel;
-  les instruments moteurs;
- les instruments pour gérer les radios et systèmes de guidage tel que les pilotes automatiques, GPS et systèmes d’identification avec les contrôleurs.

Il faut également ajouter que la venue des [Glass Cockpits], vient un peu changer la donne, car tout est intégré dans un écran qui contient toutes les informations relatives au vol. Mais commençons par étudier quelques instruments que l’on pourrait qualifier de base dans tout aéronef. 

La chronique d’aujourd’hui va porter uniquement sur les instruments de vol, soit les trois premiers instruments identifiés ci-bas. Une seconde chronique viendra compléter sur les trois autres instruments dans deux semaines . On traitera des  autres sections dans des chroniques ultérieures.

Bien qu’on puisse retrouver plusieurs types d’instruments de vol , il y en a au moins six qui sont presque toujours là .

#1 Il s’agit de l’indicateur de vitesse qui est généralement en nœuds (knots). Il peut arriver qu’il soit en MPH, mais la norme en aviation est le nœud et non les mph. Je vous rappelle qu’un nœud équivaut à environ 1,15 mph ou 1,86 km/h.

#2 Il s’agit de l’horizon artificiel qui sert de guide au pilote lorsqu’il vole dans un nuage ou que la visibilité est très réduite ou tout simplement lorsqu’il fait nuit. Cet instrument permet au pilote de maintenir une référence par rapport à l’horizon naturel ainsi qu’à l’attitude (nez en piqué ou en montée)

#3  c’est un altimètre gradué en pieds dont la grande aiguille indique les centaines de pieds et la petite, les milliers de pieds.
Dans la vidéo qui suit, vous trouverez les explications concernant ces trois premiers instruments ainsi qu’une mise en situation de leur utilité dans un simulateur.

Vous comprendrez que j’utilise les moyens que j’ai pour produire mes présentations, alors il est possible que ce ne soit ni complet ni parfaitement expliqué, mais cela vous donnera une excellente idée de leur utilisation.

Veiller également noter que l’instrument le plus consulté lors des phases de décollage et surtout d’atterrissage est l’indicateur de vitesse. Il n’est pas rare que cet instrument soit consulté à toutes les 3- 4 secondes durant l’approche finale, car on s’approche de la vitesse de décrochage et il faut absolument être à une vitesse sécuritaire sans pour autant être trop rapide, ce qui créerait d’autres problèmes (longueur de piste, freinage, etc).

Donc, il ne reste plus qu’à cliquer sur le lien suivant pour visualiser cette vidéo explicatives.

Instrumentv1.avi

Bon visionnement !
 

Voir les autres textes du blogue Aviation

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: