Publicité

Blogue | Pavillon du coeur, par

31 janvier 2019 - 13:10

Orthorexie : quand manger sainement devient une obsession

ORTHOREXIE : QUAND MANGER SAINEMENT DEVIENT UNE OBSESSION

Les troubles de comportement alimentaire tels que l’anorexie nerveuse, la boulimie et l’hyperphagie boulimique sont reconnus cliniquement comme des maladies. D’ailleurs, vous en avez probablement déjà entendu parler. Par contre, d’autres troubles alimentaires restent dans l’ombre et ne cadrent pas dans les critères diagnostiques des troubles mentionnés précédemment. Pourtant, les impacts qu’ils ont sur le plan psychologique, physique et social sont tout aussi importants. En cette Semaine nationale de la sensibilisation aux troubles alimentaires, je voulais vous en présenter un moins connu : l’orthorexie.

L’obsession de vouloir bien manger

Selon l’Office québécois de la langue française, l’orthorexie serait définie comme étant « un comportement névrotique caractérisé par l’obsession d’une alimentation saine ». Alors qu’une personne souffrant d’anorexie recherche à contrôler la quantité de nourriture qu’elle ingère, l’orthorexique cherche à contrôler la qualité de son alimentation. Ainsi, dans le but d’optimiser sa santé, elle va établir des règles très strictes et précises pour dicter ses choix alimentaires. Parfois, ces règles proviennent de recommandations reconnues alors que d’autres peuvent être le fruit de croyances inventées par les orthorexiques. Un aliment trop transformé, contenant trop de gras, de sucre ou de sel, d’agents de conservation, de colorants ou cultivé avec l’utilisation d’herbicides ou de pesticides pourrait être considéré comme étant malsain et évité à tout prix. Ces règles contraignantes mènent souvent à l’isolement social et à la perte du plaisir de manger. Un orthorexique pourrait choisir de ne pas manger du tout plutôt que de devoir consommer un aliment qui ne correspond pas à ses critères. La planification des repas, l’achat des aliments et leur préparation deviennent donc le point central de la journée.

Les causes exactes pouvant mener à l’orthorexie sont encore peu étudiées. L’omniprésence des différentes recommandations alimentaires ayant pour but d’optimiser notre santé globale pourrait être un des facteurs déclencheurs de cette condition. Il reste que même si la ou les causes ne sont pas claires, cette problématique peut avoir de graves conséquences sur les plans physiques, psychologiques et sociaux de ceux qui en souffrent.

Êtes-vous obsessionnel dans vos choix alimentaires?

Le premier à avoir décrit l’orthorexie est le Dr Steeve Bratman en 1997. Il a d’ailleurs créé une série de questions permettant d’établir si une personne tend à être obsessive face à son alimentation. Voici donc son test :

  • Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
  • Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
  • Avez-vous l’impression que la valeur nutritionnelle de votre repas est à vos yeux plus importante que le plaisir de le déguster ?
  • Percevez-vous que la qualité de votre vie est dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
  • Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
  • Avez-vous l’impression que votre amour-propre est renforcé par votre volonté de manger sain ?
  • Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d’aliments «sains» ?
  • Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
  • Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
  • Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sain ?

Si vous répondez oui à 2 ou 3 de ces questions, c’est que vous devriez porter attention à avoir une attitude plus détendue en ce qui concerne votre alimentation.

Lorsque vous répondez oui à 4 de ces questions ou plus, cela démontre que la qualité de votre alimentation vous obsède et que vous souffrez peut-être d’orthorexie.

Si vous pensez vous-même avoir besoin d’assouplir votre vision face à l’alimentation ou si vous êtes inquiet pour quelqu’un dans votre entourage, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels de la santé comme une nutritionniste et un psychologue pour vous aider. Ils pourront vous accompagner dans le but de rendre vos choix alimentaires plus flexibles. Vous pouvez également consulter le site internet d’ANEB Québec ou de la Maison l’Éclaircie, fiers partenaires de La Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires.

 

Sources :

ANEB Québec. Orthorexie… ou l’obsession de manger sainement. https://anebquebec.com/troubles-alimentaires/orthorexie-ou-lobsession-de-manger-sainement (page consultée le 27 janvier 2019).

Extenso. Qu’est-ce que l’orthorexie? http://www.extenso.org/article/qu-est-ce-que-l-orthorexie/ (page consultée le 27 janvier 2019).

Passeport santé. Orthorexie. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=orthorexie_pm (page consultée le 27 janvier 2019)

 

 

Chaque semaine, nous vous proposerons un article différent
en lien avec notre mission. Revenez nous lire!

 


Majorie Demers,
nutritionniste au Pavillon du cœur
 

 2640, boulevard Dionne, Saint-Georges (Québec) G5Y 3X8
info@coeur.ca  | www.pavillon.coeur.ca | 418 227-1843 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: