Publicité

Blogue Société historique Sartigan, par

2 avril 2019 - 09:47

LE PONT DE FER DE 1912 DÉMÉNAGÉ DANS LES FORÊTS DU MAINE

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Il y a quelque temps, on a publié une chronique sur la construction du deuxième pont de fer de 1929, qui remplaçait celui de 1912. On sait qu'Édouard Lacroix acheta celui de 1912 pour le transporter sur la rivière Saint-Jean dans les forêts éloignées du Maine, où il faisait chantier. Sur la 1re photo, on aperçoit deux arches tout à fait différentes de ce pont à Saint-Georges au début de l'hiver 1929. L'arche de droite est celle du nouveau pont en construction, tandis que celle de gauche est celle de l'ancien pont, que l'on est en train de démanteler. Ce sont les ouvriers de Lacroix qui l'ont défait pièce par pièce pour être reconstitué au-dessus de la rivière Saint-Jean. Les 3 dernières photos nous montrent les étapes de la reconstruction dans cette région isolée du Maine. Sur la 2e photo, on voit une énorme grue utilisée pour rassembler les poutres du pont. La 3e photo nous offre une vue sur le tablier du pont, constitué de billots et de madriers de bois, plus disponibles et moins coûteux que du métal pour ériger le plancher, surtout que c'était adéquat pour l'usage de l'entreprise de Lacroix. La 4e photo nous fait voir le pont terminé et en fonction. On constate une autre différence par rapport à ce qui existait à Saint-Georges. Le pilier central et les culées de chaque extrémité sont constitués non pas de béton armé, mais de gros caissons en bois rempli de grosses pierres (comme c'était le cas pour le pont de bois de David Roy qui exista de 1881 à 1911). Ce pont fut utilisé pendant de nombreuses années pour sortir le bois des forêts et le transporter chez les grosses compagnies américaines. Toutefois, ne pensez pas aller le visiter, car il fut emporté par les glaces il y a plusieurs années, il n'en reste plus aucune trace. On a au moins ces anciennes photos qui nous rappellent son existence. Un autre exploit de ce grand bâtisseur beauceron que fut Édouard Lacroix.


Photo 1 du fonds Claude Loubier. Photos 2, 3 et 4 du fonds Édouard Lacroix. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: