Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mars 2018 - 10:15 | Mis à jour : 10:30

Le diagnostic 4.0 ou le virage numérique pour les entreprises

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’heure du diagnostic 4.0 a sonné pour beaucoup d’entreprises. Diagnostic 4.0 ? Derrière ce terme se cache une multitude de paramètres que Hugo Poulin, président – directeur général de Lean Expert a mis en avant au cours de sa conférence tenue à l’occasion du déjeuner du Conseil économique de Beauce (CEB) du 22 mars au Georgesville.


À lire également :

Amélioration continue, chaîne des valeurs technologiques, valeur ajoutée des employés, habiletés de gestion.  

Le diagnostic 4.0 ou l’intelligence dans tous les processus de production a pour objectif de revitaliser les entreprises, d’augmenter leur compétitivité tout en les rapprochant de leurs employés. L’intelligence des usines passe par une volonté de communiquer et d’analyser les données d’approvisionnement, de production, ainsi que celles des ventes et des demandes des clients. Ainsi, les possibilités et l’optimisation des résultats sont accrues tout comme la productivité. 

Pour arriver à de telles réalités, il faut intégrer de façon pérenne les technologies numériques dans le quotidien d’une entreprise et surtout, apprendre à en faire un bon usage.

Hugo Poulin a rappelé que pour maîtriser ses chaînes de valeur il fallait s’appuyer sur gestionnaires compétents qui, en plus de leurs compétences, sauront guider les employés et les former pour qu’ils sachent utiliser efficacement les outils numériques.

En effectuant ce virage de façon sérieuse et complète, une entreprise peut devenir plus agile, prendre des décisions plus rapidement et se positionner favorablement par rapport à une autre.

Par ailleurs, l’ère du numérique engendre une évolution totale de l’entreprise et une meilleure circulation de l’information. Avec une information saisie en temps réel, chacun peut se tenir au courant de l’évolution, des changements divers et variés, et ainsi se monter plus réactif.

Cette connectivité permet de pointer les indicateurs de performances et des tableaux de bord. Ainsi, il est plus aisé de se montrer réactif, anticiper les éventuels problèmes, et ainsi garder l’entreprise dans une énergie positive.

Si les informations circulent plus facilement et rapidement, Hugo Poulin a toutefois pointé du doigt l’importance du personnel en affirmant qu’ils restaient le poumon d’une entreprise.

La part humaine doit rester au centre de toute action. Il faut retenir que la fidélité à un employeur n’est plus éternelle. Chaque départ engendre un besoin de donner une nouvelle formation à l’employé rentrant, ce qui engendre des coûts, du temps et d’autres facteurs contraignants.
Cette réalité oblige à adopter une bonne communication avec son employé et ne pas se reposer sur le facteur numérique. Il faut s’assurer que les attentes sont entendues et comprises, s’assurer que le personnel sache maîtriser les nouveaux outils et toujours le challenger. Le féliciter de ses résultats et le pousser à renouveler davantage son effort en valorisant son travail. Un employé utilisé à son vrai potentiel sait repousser ses limites.

« Un employé ne quitte pas une entreprise, il quitte des personnes. Si vous ne changez pas votre comportement avec vos employés, vos employés changeront de compagnie. 80 pour cent des employés insatisfaits de leurs relations immédiates avec leurs supérieurs sont désengagés. De là, l’importance d’investir en compétence, en formation, devient une évidence. Le premier gain de productivité est de garder ces employés engagés. » a conclut le président-directeur général de Lean Expert, Hugo Poulin.
Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.