Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 août 2018 - 16:43 | Mis à jour : 15 août 2018 - 16:01

Ambiance pré-électorale en Beauce

Le ministre Barrette inaugure une section de l'hôpital de St-Georges

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 2

Cet après-midi, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et le député de Beauce-Sud, Paul Busque, étaient de passage à l'hôpital de St-Georges pour inaugurer les nouveaux locaux des unités mère-enfant et de pédiatrie. À l'approche des élections, Gaétan Barrette en a aussi profité pour défendre son bilan devant les journalistes et tous les gens présents. 

Le projet inauguré aujourd'hui représente un investissement de 1.2 M$. Les travaux consistaient essentiellement à déménager ces deux unités afin d'optimiser l'organisation des soins et des services. Le projet a été financé par le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Opération Enfant-Soleil et la fondation Santé Beauce-Etchemin. 

Selon le Ministère de la Santé, ces réaménagements ont permis de réorganiser l'espace pour favoriser les soins en pédiatrie, en néonatologie, en obstétrique et en post-partum. Les travaux ont permis de créer l'environnement adéquat pour les enfants et les familles qui doivent y séjourner. Un fait que les journalistes ont effectivement pu vérifier sur place.

Après la période de questions, les journalistes ont été invités à visiter les nouveaux locaux des deux unités en compagnie du Ministre de la Santé. Tout au long de la visite, Paul Busque accompagnait le cortège, de même que le maire de Saint-Georges, Claude Morin.

Sur la campagne électorale et la CAQ

Questionné par EnBeauce.com à l'issue de l'événement, Gaétan Barrette a refusé de commenter les dernières déclarations de l'homme d'affaires Alexandre Taillefer, le président de la campagne du Parti libéral du Québec. Samedi dernier, Taillefer déclarait que l'élection de la Coalition Avenir Québec pouvait « menacer la paix sociale au Québec ». Une affirmation que le premier ministre, Philippe Couillard, n'a pas démenti.

M. Barrette a affirmé que les propositions de la CAQ en matière de santé ne tenaient pas la route. « On a un parti [la CAQ] qui propose une mesure qui n'est pas faisable. Un moment donné, c'est de l'arithmétique de cinquième année … », a affirmé M. Barrette en commentant la proposition de François Legault de revenir notamment au tarif unique.  M. Barrette pense aussi que le chef de la CAQ change souvent d'idée en santé : « au début, Legault voulait déchirer l'entente des médecins, maintenant, il veut plus le faire, alors à quoi il faut s'attendre ? », a-t-il lancé. 

M. Barrette a aussi ajouté qu'il entendait rester concentré sur son propre domaine, la santé, tout au long de la campagne électorale. «Moi, je m'occupe de mon environnement », a-t-il dit.

 

 

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Petit coup de pub pré-élection

    LeCirque - 2018-08-14 20:35
  • Qui veut encore 4 ans de Barrette-Couillard ?
    Qui veut encore 4 ans de refus d'aider nos ainés en CHSLD ?
    Je suis une préposée à temps partiel qui veut un temps plein.
    Dehors les libéraux et le YES MEN ici dans le comté.

    Julie Boutin - 2018-08-14 22:27