Publicité
9 septembre 2019 - 12:00

Démolition du Normandie - Bar l’Entracte de Beauceville

Resto Normandie- Bar l'Entracte : démolir pour mieux reconstruire

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C’est à 7 h ce matin que le premier coup de pelle mécanique est venu s’enfoncer dans la bâtisse qui logeait le Restaurant Normandie — Bar l’Entracte de Beauceville qui avait été victime des inondations au printemps dernier.

À lire également: 
Le Normandie pourra enfin procéder à sa reconstruction

Reconstruction du Normandie : rien n’est encore gagné​

Le restaurant avait reçu son permis de construction à la mi-août malgré le moratoire actuel, car la majorité des dommages avaient été causés non par l’eau, mais suite à une explosion de gaz naturel.

Ce matin, le propriétaire Marquis Fortin était présent pour voir une page de l’histoire de son restaurant tourner.

« J’avais acheté Le Normandie le 10 mai 1986, j’avais 25 ans. Puis on a passé au feu le 16 décembre 1999 pour se relocaliser ici au mois d’avril. L’année qui a suivi, on a acheté le côté du bar, on a rénové, on a investi 235 000 $ dans le bar. Pour faire une histoire courte, dans ces 20 années-là, on a investi 600 000 $ pour être en compétition, et même souvent en avant de la compétition. » nous raconte-t-il sous le bruit de la structure qui s’effondre.

Il avoue ne pas trouver facile de voir ces images, mais promet de repartir en force et faire de leur mieux. Une partie des employés sont restés aux côtés des propriétaires qui les considèrent comme leur famille.

« C’est sûr qu’il y en a qui ont pris des directions différentes, on comprend ça. C’est décevant, mais c’est la vie. »

Début des travaux

Bien que Marquis Fortin et sa femme Nancy Boucher espèrent pouvoir ouvrir à nouveau au début décembre. Par contre, leur entrepreneur Miguel Robédé, des constructions Yota, n’en est pas aussi certain. Les plans sont prêts, mais il manque ceux de l’ingénieur qui doit venir prendre des relevés pour la dalle pleine. Effectivement, la nouvelle bâtisse ne contiendra pas de sous-sol et sera élevée de 4 pieds et demi en plus de se construire dans une zone moins à risque d’inondations. De plus, selon le propriétaire il y aurait un autre commerçant qui viendrait s’installer avec eux, mais il ne pouvait en dire plus.

80 ans du restaurant

Le Normandie doit fêter cette année ses 80 ans et M.Fortin a déclaré que s’ils peuvent ouvrir avant Noël « ça va fêter fort ! » .

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • L'autre commerçant c'est surement le Subway..

    Alex.R - 2019-09-11 18:39