Publicité
14 février 2020 - 14:00

Fonds Écoleader pour les entreprises

Développement durable: une première conférence régionale réussie

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Près d'une cinquantaine de personnes ont assisté à la conférence Tirez profit du développement durable, première conférence régionale organisée par le Fonds Écoleader pour les entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches. 

Lors de cette demi-journée, tenue à La Cache à Maxime de Scott, les participants ont pu apprendre les multiples opportunités d’affaires offertes par le développement durable. 

Ainsi, Pauline D’Amboise, Secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et Développement durable du Mouvement Desjardins, a démontré comment l’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la gestion et les pratiques d’affaires des entreprises apporte des retombées positives. De plus, elle a expliqué que les institutions financières et les marchés évaluent de plus en plus les risques sociaux et environnementaux et que les entreprises ont tout à gagner à emboiter le pas dès maintenant. 

Pour sa part, Dominique Veilleux, directrice générale de Safari Condo, a expliqué l’avantage compétitif qu’elle tire du développement durable, qui fait partie intégrante de sa stratégie d’affaires. L’entreprise est en constante croissance avec des produits de grande durabilité et figure parmi les plus écoénergétiques de l’industrie. 

De plus, Jennifer Pinna, conseillère en économie circulaire au Centre de transfert technologique en écologie industrielle, a mené un atelier d’économie circulaire où les entreprises étaient invitées à faire des offres de rebuts et des demandes de matériaux. Ainsi, 38 synergies potentielles ont rapidement été mises en lumière, démontrant tout le potentiel économique de ce concept. 

Également, Martin Vaillancourt, directeur général du Conseil régional en environnement Chaudière-Appalaches, a parlé de la mobilité durable et de ses effets positifs sur l'attraction et la rétention de la main d'œuvre, un défi d’actualité pour les entreprises. 

Finalement, Josiane Fortin, agente du Fonds Écoleader en Chaudière-Appalaches, a présenté le Fonds Écoleader ainsi que les modalités pour obtenir de l'aide financière non remboursable pour réaliser des initiatives écoresponsables ou en technologies propres en entreprise. À cet égard, une somme de 18,5 M$ est disponible.

Le Fonds Écoleader est une initiative du gouvernement du Québec, coordonnée par le Fonds d'action québécois pour le développement durable, en collaboration avec le Centre québécois de développement durable et Écotech Québec. Il s’agit d'un programme d'envergure qui a pour objectif d'accompagner plus de 50 000 entreprises dans l'implantation de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres. 

Chaudière-Appalaches Économique est l'organisme sélectionné afin d'accueillir un agent du Fonds Écoleader et de déployer le programme dans la région de la Chaudière-Appalaches.

PHOTO: De gauche à droite, Marlène Bisson, directrice des opérations et commissaire industrielle, Développement économique Nouvelle-Beauce, Isabelle Rousseau, conseillère en développement économique, Ministère de l’Économie et de l’Innovation, Pauline D’Amboise, secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et Développement durable, Mouvement Desjardins, Josiane Fortin, agente du Fonds Écoleader et Sylvain Thiboutot, directeur du développement économique, MRC de L’Islet.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.